CODEVI

Comité de défense de Villiers-sur-Marne et de ses habitants

Un nouveau monstre en béton à l’angle des rues du Gal de Gaulle et du 8 Mai 45

Thème : arbres abattus,les mensonges de Benisti,Urbanisme  - jeudi 27 octobre 2022

Les riverains découvrent avec stupeur et épouvante le dernier permis de construire accordé par le Maire de Villiers. 72 nouveaux logements et non une trentaine comme indiqué sur les grands panneaux publicitaires qui viennent de faire leur apparition 143 rue du Général de Gaulle

De très nombreux riverains résidant rue Pierre Brossolette ou rue du 8 mai 1945 seront impactés par cet ensemble monstrueux. Notre montage de quelques photos extraites du permis de construire rend compte des dommages collatéraux…

Tous les pavillons, jardins et arbres situés à l’intérieur du périmètre tracé en rouge vont être détruits. Y compris les vestiges historique d’un mur d’enceinte jusqu’alors préservé entre les parcelles 177 et 178

seule la maison protégée du 143 rue du Général de Gaulle échappe au massacre

en bas de cette image aérienne, les pavillons de la rue pierre Brossolette
L’emprise des sous-sols laisse peu de place aux plantations en pleine terre
l’emprise des bâtiments. 5 mètres de distance avec les pavillons de la rue Pierre Brossolette.
Préjudice très important pour les pavillons rescapés collés à l’opération.
Les riverains de l’immeuble de la rue du 8 mai 45 vont subir également un préjudice considérable.

Pour ne rien arranger, les riverains ont été placés dans l’impossibilité de réagir et de déposer un recours contre ce permis de construire grâce une manipulation à la Gérard Majax pouvant s’apparenter à une manoeuvre frauduleuse lors de l’affichage du permis de construire.

Cliquez ci-dessous sur » Comments » pour lire ou déposer un commentaire

Un nouveau bloc de béton annoncé dans le quartier des Stades!

Thème : arbres abattus,les mensonges de Benisti,Urbanisme  - jeudi 20 octobre 2022

A peine publiés, nos « vrais chiffres du bétonnage de Villiers » doivent être mis à jour ! Un immeuble de 69 logements sur 4 étages va se construire à la place de quatre pavillons et leurs jardins plantés de beaux arbres sur 2000 m2.

Ce nouveau massacre écologique se situe à l’angle de la rue de Noisy et du Bd de Friedberg. Nous sommes à la frontière de la zone pavillonnaire délimitée par le chemin des Prunais, la rue du 11 Novembre, la rue de Noisy et le petit immeuble en face de la station service, que le maire de Villiers a tenté de faire disparaître.

Ce projet scandaleux avait été finalement retoqué lors de l’enquête publique suite à la mobilisation des villiérains et du Codevi.. Nous vous invitons à relire nos articles publiés lors de l’enquête publique relative à la modification n°3 du PLU

cliquez ici pour relire notre précédent article

cliquez sur cet autre lien ici pour relire un autre article

Les vrais chiffres du bétonnage de Villiers: NOUVELLES PRECISIONS

Le Codevi publie de nouvelles données concernant le bétonnage de VILLIERS SUR MARNE. Les premiers chiffres divulgués dans notre précédent articles sont affinés. Des précision intéressantes concernant notamment les caractéristiques des logements construits (nombre de pièces), le nombre d’étages etc.

(lire la suite…)

Les vrais chiffres du bétonnage de Villiers

Le Codevi publie les vrais chiffres du bétonnage de notre ville sur les 9 dernières années. Le nombre de logements construits qui devrait être de 160 par an explose ! Il est en réalité trois fois plus élevé !

(lire la suite…)

Dégradation rapide et grave de nos conditions de vie : MOBILISATION GENERALE pour des polices municipales et nationales dignes de ce nom à Villiers sur Marne (94350) ! Manifestez-vous!

Thème : Politique locale,Vie des quartiers  - samedi 10 septembre 2022

Mobilisationn général

Tract de riverains en colère distribué en centre-ville depuis le 9 septembre 22

Nous constatons une dégradation rapide et grave des conditions de vie à Villiers sur Marne :

  • Regroupements de personnes alcoolisées voir droguées sur la voie publique de jour comme de nuit créant des troubles graves : bruits, cris, hurlements incessants, musique à-tue-tête sous les fenêtres des résidents de nombreux immeubles, insultes, bagarres, jets de bouteilles et autres détritus sur les trottoirs, dans certains parcs et jardins, présence de chiens d’attaques dans certains groupes…
  • Nuisances des chantiers de construction qui mettent souvent en danger les passants : stationnement de véhicules de chantier sur les trottoirs, occupation des trottoirs par des « baraques » de chantier, bruits incessants des engins de chantier et de leur sirène, dégradation des revêtements des trottoirs et chaussées, …

Toutes ces nuisances et violences deviennent insupportables et ne sont jamais sanctionnées !

Nous constatons que la police municipale de Villiers est fermée à partir de 20 heures en semaine et le dimanche à 14 heures contrairement aux communes avoisinantes (à Champigny, par exemple la police municipale est fonctionnelle 24h sur 24),. 

Quant à la police nationale, elle ne se déplace pas systématiquement compte tenu de sa localisation à Chennevières et d’un manque d’effectifs.

Afin d‘améliorer la tranquillité et la sécurité publique :

  • Demandez à Monsieur le Maire de Villiers, de recruter des policiers municipaux en nombre suffisant et d’augmenter leur présence sur le terrain jusqu’à au moins minuit en semaine et 18h le dimanche et de leur donner les moyens de remplir leur mission.
  • Demandez à Monsieur le Préfet d’augmenter les effectifs de la police nationale affectés à Villiers-sur-Marne

Manifestez-vous!

envoyez vos messages de protestation motivés à la Mairie à l’adresse :

PROXIMITE@MAIRIE-VILLIERS94.com

proximite@mairie-villiers94.com

De nombreuses actions sont en cours, des collectifs se créent. La grogne gagne les réseaux sociaux locaux

Si vous êtes sur Facebook, inscrivez-vous et intervenez sur les sites locaux :

Villiers d’hier et d’aujourd’hui :https://www.facebook.com/groups/483657521832047

Villiers94 officiel le groupe : Villiers94officiel le groupe.

Jacques Alain Bénisti s’est surpassé au dernier Conseil Municipal…

Thème : les mensonges de Benisti  - samedi 27 novembre 2021
Projet de construction Place Remoiville abondamment diffusé auprès de la population. par le Maire de Villiers

Au Conseil municipal du 24 Novembre dernier, le Maire de Villiers s’est surpassé : il a juré n’avoir jamais eu l’intention de construire un immeuble Place Remoiville entre le musée et l’église. Projet qui avait pour effet de faire disparaître le mur en meulières du musée et la perspective sur l’église et ses vitraux.

(lire la suite…)

En janvier 2012, le maire de Villiers faisaient des belles promesses pour éviter les accidents de chantiers

Thème : accidents de chantier,les mensonges de Benisti,Urbanisme  - vendredi 15 janvier 2021

Rue de Chennevières (prolongement de la rue du Général Leclerc), on est passé le 30 décembre dernier tout prêt d’une catastrophe. La grue du chantier a bien failli tomber lors du creusement des sous sols d’un immeuble en construction.

Le mur des fondations a cédé menaçant d’entrainer la grue qui a été démontée en urgence
(lire la suite…)

J.A. Benisti et J.M. Carigi définitivement condamnés pour diffamation à l’égard du Codevi

Thème : les mensonges de Benisti,Politique locale  - vendredi 18 décembre 2020

La Chambre criminelle de la Cour de cassation vient de rejeter le pourvoi en cassation déposé par le Maire de Villiers et son directeur de Cabinet qui sont aujourd’hui définitivement condamnés pour diffamation envers le Codevi et son Président

Jean Michel Carigi, condamné définitivement comme son maître J. A. Bénisti
Lire la suite

TEMOIGNAGE : l’incroyable odyssée d’un villiérain contaminé COVID 19

Nous l’appellerons Christian, il a une quarantaine d’années, il a été contaminé par le COVID il y a environ trois semaines. Il nous raconte son expérience et notamment les difficultés qu’il a rencontré pour se faire tester à Villiers, ses démarches administratives, ses multiples symptômes, ses relations au travail… Un témoignage incontournable

(lire la suite…)

Manque de médecins généralistes à Villiers : la situation risque de s’aggraver dans les prochains mois !

Thème : Nombre d'habitants,Politique locale  - mercredi 15 juillet 2020

 

Villiers déjà très déficitaire en médecins généralistes risque de connaître une pénurie dans les mois qui viennent. Pas moins de cinq médecins généralistes (sur les 14 présents à Villiers) envisagent en effet de prendre leur retraite à court terme. (lire la suite…)

Articles plus anciens »