CODEVI

Comité de défense de Villiers-sur-Marne et de ses habitants

Bétonnage de Villiers: permis déposés et permis accordés récemment (MAJ au 15 février 2018)

Thème : Urbanisme  - mercredi 10 janvier 2018

Nous publions ci-dessous un tableau des permis récemment déposés ou accordés. Les permis déposés ne sont pas consultables. Seuls les permis accordés peuvent être consultés au service l’urbanisme

 

Permis déposés récemment
Date de dépôt N° de dossier Adresse du projet Descriptif du projet
22/09/2017 PC 94 17 N0053 46 rue André Rouy 96 logements
04/10/2017 PC Modificatif 9 rue Thiers 3 logements
31/10/2017 PC Modificatif 1 à 7 rue Théophile Gautier 119 logements
14/11/2017 PC 94 17 N0058 17/19 rue Chennevières 37 logements
20/09/2017 PC 94 17 N0052 23 rue du 11 Novembre Maison individuelle
16/10/2017 PC 94 17 N0057 25, ave des Peupliers Maison individuelle
04/08/2017 PC 94 17 N0047 1-3 avenue des Marronniers 25 logements

vient d’être refusé

Permis accordés récemment
28/12/2017 PC 94 17 N0035 23-25-25B-25T général Leclerc 45 logements
18/12/2017 PC 94 17 N0040 7, allée de la Justice 40 logements
11/12/2017 PC 94 17 N0024 6-8 rue de la fontaine/7bd Mulhouse 55 logements
06/12/2017 PC 94 17 N0055 Rue des acacias 77 logements

dont 3 à Villiers

09/11/2017 PC 94 17 N0047 4A à 4F Robert Schuman 181 logements

Nouveaux permis accordé au 15 février 2018

1 – 3 – 3bis rue des Belles Vues (18 logements et commerce)

92, avenue André Rouy  (10 logements et 16 places de stationnement)

3 – 5 – 7 allée de la Justice ((40 logements et 41 place de stationnement)

10, avenue Aristide Briand (transformation pavillon et création 6 logements) + 1 existant)

  1. Une petite question de la part de quelqu’un qui n’y connait rien et qui s’inquiète un peu :
    quand il est indiqué 17/19 rue Chennevières, qu’est-ce que cela veut-il dire ? que le permis concerne les 2 parcelles ? ou alors que la façade sera au 17/19 mais que la construction peut aller sur d’autres parcelles derrière/autour (et donc inclure les parcelles des maison rue du Dr Bring) ?

    Merci d’avance

  2. Pour information sans idéologie ou parti pris:

    Hier soir, le 10/01/2018, aux vœux du maire de Maisons-Alfort:
    En présence de sous-préfets, de nombreux maires/mairesses du Val de Marne ; Le Perreux, Vincennes, Saint Maurice…Après le discours traditionnel, une discussion s’est ouverte avec les principaux maires des communes voisines de Villiers, et le constat est unanime: l’exemple à ne surtout pas suivre est celui de Villiers sur Marne (clairement cité par les maires voisins) : densifier alors que les infrastructures ne sont pas adaptées et ne le seront pas plus dans le futur grand Paris est de la folie. L’obsession de densification de la mairie de Villiers n’est clairement pas partagée par les autres mairies du Val de Marne (euphémisme). Dans le futur, il est peu probable que Villiers soit soutenu ou aidé par les autres mairies lorsque Villiers aura besoin d’aide pour essayer de résoudre ses problèmes d’urbanisme et d’infrastructures.
    Il est rare que des maires du même bord politique, s’expriment aussi négativement sur une autre mairie.

    Un futur ancien habitant de Villiers.

  3. Je constate que les choses bougent dans l’esprit de nos concitoyens mais également dans celui du « politique » en général. Et qu’une nouvelle fois Villiers-sur-Marne est montré du doigt défavorablement…Cela doit réconforter tous ceux qui soutiennent l’action du Codevi qui dénonce et met au jour depuis de nombreux mois les abus d’une majorité municipale et d’une opposition qui ne sert à rien dont le bateau est à la dérive depuis trop longtemps…
    Il n’y a rien à ce jour qui puisse nous encourager à aller applaudir cette bande de « pingouins » qui déplace depuis plusieurs mois son centre d’intérêt vers le futur quartier Marne Europe. Cela montre bien qu’ils sont loin, depuis trop longtemps, des préoccupations des villiérains et que la seule chose qu’ils méritent, c’est notre indifférence ! Alors faites comme moi, le 14 janvier 2018 passez votre chemin…il n’y a rien à voir…il faut en profiter pour montrer notre mépris à leur égard !

  4. Habitant de la Queue en Brie

    il n’y a pas qu’à Villiers qu’on coupe les arbres remarquables
    voir
    https://cedre-ass.jimdo.com/abattage-du-grand-cèdre-de-rouart/
    un scandale de plus

  5. Il faut transformer Villiers sur Marne en ZAD !

  6. Bonjour

    Avez vous des informations sur le projet du passage du bon vieux temps ?
    La commercialisation avait commencer avec livraison fin 2018 , mais visiblement il ne se passe rien, on ne trouve même pas le projet sur internet .
    Merci de vos réponses

  7. Un recours en annulation du permis de construire a été déposé. L’affaire va suivre son cours devant le tribunal administratif de Melun tout comme le recours en annulation du permis de construire dans la propriété Michot. Ces deux affaires pourraient être jugée dans un an ou plus.

  8. Comme le projet immobilier du chemin des Hauts ne semble pas aboutir, j’ai appris que d’autres promoteurs étaient sur les rangs dont celui du permis de construire affiché rue de Coeuilly, Schuman, Justice (181 logements).

  9. Le serrage de mains auraient duré moins d’une heure ce dimanche 14 janvier 2018 à l’occasion de « la ^présentation des traditionnels vœux de monsieur le maire à une certaine catégorie de la population ». Lorsque vous retirez les curieux de « la première fois », les officiels et les « communaux », obligés de faire des heures supplémentaires pour tenter de mettre un peu de beurre dans les coquillettes,…il n’y avait pas « bézef » pour partager le verre « de la bonne année »?

  10. villiéraine degoutée

    le massacre va continuer avec le projet du centre ville , je passe sous silence le kiosque 1900 !!! mais vouloir ériger un immeuble dit « résidentiel » juste devant le musée Emile Jean que l’on ne verra plus est plus qu’indécent c’est renier ce qui reste du patrimoine villiérain qui donnait du charme à cette ville que je connais depuis plus de soixante ans ;Ajouter aussi à cette charmante place un énième restaurant alors qu celui qui vient d’etre ouvert va peut etre fermé , manque de fréquentation rajoute à mon écoeurement .
    Honte à cette municipalité , leur cupidité et leur manque de discernement . Que pensez vous? il est vrai que la tache du Codevi est déjà bien compliquée
    J oublai « cerise sur le gateau » dans la rue louis Lenoir une autre agence immobilière vient d’ouvrir une « Stéphane Plaza » je suis morte de rire!!!! courage au Codevi

  11. Bonjour,

    La préfecture du Val de Marne a publié l’Arrêté n°2018/567 du 22 février 2018 portant autorisation de défrichement sur le territoire de la commune de Villiers-sur-Marne – concernant la propriété Michaud.

    L’accord de Paris et le « make our planet great again » avancent bon train (courage aux futurs ex-cheminots). Le résultat est là : 6 400 m² de bois en moins.

    Le promoteur peut soit replanter des arbres (21 000 m²) ou bien verser 64 000 € au Fonds Stratégique de la Forêt et du Bois (FSFB)…autant dire que aucun arbre coupé ne sera replanté à Villiers.

    Je me permets un pronostic personnel. Je pense que le promoteur fera le choix des 64 000 € car ils reviendront d’une manière ou d’une autre dans sa poche vu que le FSFB sert entre autre à faire de la recherche et développement sur les constructions en bois…Ainsi les promoteurs sont contraints à verser de l’argent vers un fond qui sert leurs intérêts et cela au nom du respect de l’environnement.

    NB : Je n’ai trouvé aucune information détaillées sur ce à quoi sert le FSFB ou sur les actions menées et d’une manière génér

  12. 64000 euros pour 37 arbres remarquables abattus, c’est moins que la revente des arbres pour faire du Bois estimée à 80 000 euros
    Merci à Hulot pour son efficacité !!! Et à Benist premier responsable de ce carnage écologique.

  13. Pierre Laguérodie

    Le combat est injuste et la défaite est amère et moralement dévastatrice. Comme je le déclare dans mes diverses discussions depuis quelques mois à travers les différents sujets qui nous préoccupent tous, ces décideurs se partagent le gâteau depuis des décennies…Il y a eux et il y a nous ! Ce qui était interdit et réprimandé hier par la Justice et la Préfecture, ne l’est plus aujourd’hui car ils surfent sur une seule et unique dynamique: leurs intérêts de classe sociale. Car ce qui rapporte aujourd’hui bien plus que la bourse, c’est l’investissement dans « la pierre »…Et malheureusement nous en faisons les frais au point qu’ils n’hésitent plus à détruire ce qu’ils ne connaissent pas en ne mesurant pas les dégâts irréversibles que ce programme immobilier (et les autres) va engendrer !
    N’est ce pas Cécile Duflot (France info-Planet.fr-l’urbanisation intensive est-elle responsable des inondations?) qui affirmait qu’il fallait « réparer les erreurs de l’urbanisation des années 70,80,90 en remettant la nature dans la ville »?
    N’est-ce-pas le Sénat en 2012 qui pointait cette « urbanisation intensive comme facteur d’aggravation des inondations »? Car les inondations et leurs conséquences ne sont pas des catastrophes naturelles. Le phénomène de ruissellement pluvial est bien lié à l’urbanisation des villes qui ne sont plus en capacité de réguler les arrivées d’eau soudaines. La multiplication des zones imperméabilisées au détriment des parcs et jardins est bien devenu « un handicap »! Les récentes inondations sur la région Est de l’Ile-de-France sont là pour nous le rappeler. La loi littoral est là pour nous rappeler également que certains de ces décideurs ont commis des erreurs dans le passé et qu’aujourd’hui cette loi n’aurait jamais existée si le bon sens l’avait emporté sur leurs idées de s’en mettre plein les poches au détriment de ceux qui sont morts par leurs fautes.
    Certes si les lois du gouvernement imposent toujours plus de constructions, la loi Alur, portée par l’ancien ministre Cécile Duflot (?), pousse la commune à produire environ 160 logements par an sur une durée limitée. A ce jour, alors que la superficie de la ville est seulement de 4,33km2 , la majorité municipale, à travers son PLU, a accordé le permis de construire à 20 programmes immobiliers (site immoneuf.com)!. Au 3 mars 2018, ce sont 283 appartements qui étaient mis à la vente avec une majorité de logements (appartements) neufs ! Autant vous dire que ça se bouscule au portillon. Et de constater que le marché de l’immobilier est tellement saturé depuis plusieurs mois qu’il offre de tristes perspectives à ceux qui ont investi et à ceux qui veulent quitter la commune ! Mais quelle est la raison qui pousse la majorité municipale à accepter autant de projets quant chez nos voisins, pour la même période, on en accorde seulement 17 à Noisy le Grand pour une surface de 12,95km2; au Perreux seulement 11 pour une surface de 3,95 km2; à Chennevières 7 programmes pour 5,27 km2; à Bry-sur-Marne 2 programmes pour 3,35 km2…
    Sur les 20 programmes, les promoteurs sont hétéroclites…Nexity obtient la palme d’or avec trois programmes.
    Le taux d’endettement par habitant est devenu une patate chaude depuis plusieurs années. Les chiffres récents parlent d’eux-mêmes. En s’engouffrant dans le phénomène du bétonnage intensif des surfaces , la majorité municipale est en train de massacrer l’avenir et la cohérence du tissu urbain de notre vieille Cité pour répondre à sa mauvaise gestion et surtout pour répondre aux défauts d’investissements qui permettront à très long terme de financer les travaux du « Grand Paris ». Un deuxième « tunnel sous la Manche » en perspective ?

  14. Souvenez-vous ! Bénisti, en 1993 :  » C’est tout et son contraire…!!!  »

    http://www.codevilliers.fr/?p=5251… »

  15. A quand une mobilisation massive devant la mairie pour exprimer notre raz le bol général !!!

  16. Après les émeutes passées sous silence du premier semestre 2017, voici les violences urbaines du premier trimestre 2018.

    http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/villiers-une-femme-blessee-pendant-les-violences-urbaines-08-03-2018-7597113.php

  17. vous devriez rechercher qui se cache derrière la société Villa Foch qui a construit l’immeuble situé à l’angle des rues du Général de Gaulle et Foch. Vous seriez surpris…

  18. Alors que Bénisti détruit « nos » forêts urbaines en les donnant à des promoteurs sans scrupules, à Paris d’ici 2019 un projet de forêt urbaine dans le 19ième arrondissement va sortir de terre (!) le long du périphérique. « Au total, 800 arbres devraient y être plantés d’ici quelques jours, 3000 arbustes, 12000 plantes vivaces…une prairie, une mare ainsi qu’un observatoire y seront également installés. »
    Alors qu’à Villiers-sur-Marne Bénisti s’entête à marcher à contre sens et sur la tête au désespoir de ses adjoints et de ses administrés, la municipalité parisienne « œuvre à réintroduire la nature dans la ville ».

Ecrire un commentaire