CODEVI

Comité de défense de Villiers-sur-Marne et de ses habitants

Contribution N°1 du Codevi pour les municipales : Villiers a perdu 673 électeurs entre 2014 et 2020 alors que l’on aconstruit des centaines de logements

Thème : Elections municipales  - dimanche 14 juin 2020

Il y a des chiffres qui méritent que l’on s’y attarde.

Le nombre d’électeurs inscrits sur les listes électorales à Villiers sur Marne entre 2014 et 2020 fait partie de ceux là.

Lors de la précédente élection municipale en 2014, Villiers dénombrait 17025 électeurs inscrits. Six ans plus tard, c’est seulement 16352 soit une perte de 673 électeurs (4%). 

On enregistre 673 électeurs en moins en 2020 par rapport à 2014 alors qu’entre temps, la ville a construit beaucoup plus de 1000 logements.

Comment expliquer cette baisse importante d’électeurs inscrits sur la liste électorale à Villiers ?

            1/ Evolution Nationale

            Sur le plan national, l’Insee enregistre une augmentation du nombre d’électeurs inscrits ces douze derniers mois. Cette augmentation trouve sa source dans plusieurs réformes ayant pour but de faciliter les inscriptions :

a/ depuis le 1er janvier 2019, il est possible de s’inscrire sur les listes électorales jusqu’à 6 semaines avant l’élection ;

b/ la procédure de l’inscription d’office fait que 99% des adultes de moins de trente ans sont inscrits sur une liste électorale ;

c/ il est dorénavant possible de s’inscrire en ligne sur la liste électorale de sa commune 

Remarque : selon nos informations, localement, les résidents de la nouvelle maison de retraite privée « les raisins bleus » rue du Général Leclerc se sont inscrits en nombre à Villiers

            2/ Evolution locale

          Dans les villes voisines, on constate une augmentation du nombre d’inscrits ou une faible variation ces six dernières années

Bry sur Marne : – 153 inscrits ; Le Perreux + 435 inscrits ; Champigny + 752 inscrits ; Noisy le Grand + 1 605 inscrits ; Chènnevières – 98 inscrits ; Ormesson + 166 inscrits… Seul Le Plessis Trévise enregistre une baisse sensible (- 331 électeurs)

            3/ Evolution du nombre d’inscrits dans chacun des 18 bureaux de vote entre 2014 et 2020

BV 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 TOTAL
2014 1067 1080 1073 979 975 1047 998 997 956 802 692 847 961 862 844 909 917 1027 17023
2020 960 1005 1064 912 1150 760 1016 987 860 794 701 837 913 779 762 967 898 978 16352
solde -107 -75 -9 -67 +175 -287 +18 -10 96 -8 +9 -10 -48 +17 -82 +58 -19 -49 -673
Logts* 20   227   333 152 50         130   266 10 20  

* nombre de logements nouveaux construits depuis 2014 et achevés depuis au moins un an au 15 mars 2020.

Pour voir la localisation des 18 bureaux de vote, cliquez sur ce lien

4/ Tentatives d’explications

            a/ Renouvellement de la population villiéraine

            Depuis 2014, de nombreux villiérains ont quitté Villiers du fait de la vente de leurs pavillons pour construire des immeubles. D’autres ont quitté la ville du fait de la détérioration des conditions de vie. Beaucoup d’entres eux étaient des électeurs inscrits sur la commune.

            Il y a eu aussi les décès : l’Insee dénombre une constante de 180 décès domiciliés à Villiers par an. La rubrique nécrologie du journal du Maire « Villiers Infos » rend compte de l’identité des personnes décédées.

            Ces électeurs qui ont déménagé ou qui sont décédés  ont du être rayés de la liste électorale. 

            Une nouvelle population s’est installée à Villiers, principalement dans les nouveaux logements mis sur le marché.

            Force est de constater que cette nouvelle population n’a pas gonflé la liste électorale.

  • Par négligence?
  • Par impossibilité de s’inscrire ? (population étrangère hors communauté européenne?)

La rubrique des mariages et des naissances à Villiers publiée dans Villiers Infos rend compte du renouvellement de la population villiéraine.

            b/ Modification de la gestion de la liste électorale : les règles du jeu ont changé

            Afin de fiabiliser les listes électorales et gérer le processus électoral, un répertoire électoral unique (REU) a été institué par la loi n°2016-1048 du 1er août 2016. Ce répertoire permet la mise à jour en continu des listes électorale.

            Ce répertoire électoral unique des électeurs est  géré par l’Insee, récemment mis en place, empêche les doublons. Il est dorénavant impossible d’être simultanément inscrit sur deux listes électorales dans deux villes différentes.

            La liste électorale de Villiers a de ce fait, comme celle des autres communes, été purgée de ses doublons qui étaient peut être plus nombreux que dans les villes voisines

            c/ Politique du logement menée à Villiers

            La politique du logement menée par la municipalité ne favorise pas l’implantation d’une population stable.

            Plus de 2000 logements ont été construits ces dernières années. Il s’agit en grande majorité de petits logements (2 pièces) mis à la location par des bailleurs qui investissent pour bénéficier d’avantages fiscaux (Loi Pinel par exemple). Ces appartements sont souvent loués à des personnes qui ne restent pas longtemps. Le turnover est important dans les nouveaux immeubles récemment construits. Cette population nomade ne semble pas ou peu s’inscrite sur la liste électorale.

Nombre de personnes qui emménagent ou déménagent en 2019 1 466 ménages ont emménagé à Villiers sur Marne cette année. Les plus importantes villes de résidences précédentes (plus de 100 personnes) dont étaient originaires ces ménages sont : 
– 128 ménages venant de Résidence antérieure dans un pays étranger.
– 119 ménages venant de Champigny-sur-Marne.
A l’inverse, les plus importantes villes de destinations des personnes ayant quittées Villiers sur Marne : 
– 124 ménages sont partis pour Champigny-sur-Marne.
– 102 ménages sont partis pour Le Plessis-Trévise

d/ Renouvellement de la population

            Lorsque l’on visite les nouveaux immeubles, on constate souvent en regardant les boîtes aux lettres (immeubles derrière la gare, rue Général  Leclerc par exemple), que les appartements sont occupés pour 30 à 50% par des résidents portant des noms d’origines étrangères exclues souvent  du droit de vote en France (ressortissants extra communautaire).

L’évolution du nombre d’étrangers à Villiers rend compte de cette évolution.

Remarque, l’Insee recense également le nombre  d’immigrés

Un immigré, selon l’Insee, est une personne née à l’étranger, dont la nationalité d’origine est étrangère, et qui vit en France. Parmi les immigrés sont donc comptabilisés les étrangers et les personnes ayant acquis la nationalité française au cours de leur vie. Ces dernières sont susceptibles d’être inscrites sur la liste électorale.

Selon l’Insee, en 2016, Villiers comptait 21% d’immigrés et 15,9% d’étrangers.

  1. il est vrai que nous avons changé de « continent » à Villiers il m a été rapporté que des investisseurs achèteraient des appartements neufs pour les louer à des personnes ayant des revenus insuffisants pour honorer leur loyer et que c’était finalement les assurances et la CAF qui payaient à la place des locataires défaillants ? En avez vous oui-dire ? quand on sait le prix aussi bien des loyers pratiqués à Villiers ou l’achat qui reste élevé en regard de l’offre il y a de quoi se poser des questions.Vos tableaux et courbes sont en tout cas révélateurs du changement en cours

  2. Sous la plume de Marine Legrand, le Parisien & publié sur son site Parisien 94, le 2 janvier 2020, un article donnant les résultats du dernier recensement à Villiers publié par l;INSEE
    sous le titre « Villiers-sur-Marne en chute »
    On pouvait lire notamment…

    « Avec 840 Villiérains en moins, la commune de Villiers-sur-Marne est passée sous la barre des 29 000 habitants (28 567). « Le maire est tombé de l’armoire, confie son entourage. Nous ne comprenons pas ces chiffres car le nombre d’inscrits sur les listes électorales augmente et car nous avons réalisé beaucoup de constructions Or, il suffit de 160 nouveaux logements par an pour voir notre population progresser normalement. Nous imputons davantage ces résultats à la méthode de recensement utilisée par l’Insee. Extrapoler des échantillonnages n’a ni queue, ni tête. Tout dépend du quartier où l’Insee est allé : il peut y avoir 6 ou 7 personnes dans un trois-pièces d’un certain quartier et une seule personne âgée dans le trois-pièces d’un autre. »

    Des proches du Maire ne craignaient pas d’affirmer il y a quelques mois, que le nombre d’électeurs inscrits à Villiers augmentait alors qu’ils savaientt très bien qu’il diminuait fortement comme vous l’indiquez très bien dans votre article.
    Un mensonge de plus…

Ecrire un commentaire