CODEVI

Comité de défense de Villiers-sur-Marne et de ses habitants

Propriété Michot : 50 grands arbres remarquables en cours d’abattage au cœur de Villiers au carrefour de la rue du Onze Novembre et de l’avenue Lecomte

Thème : arbres abattus,les mensonges de Benisti,Urbanisme  - dimanche 10 février 2019

Le massacre à la tronçonneuse organisé par le maire de Villiers en plein coeur de Villiers a commencé.

Une cinquantaine d’arbres remarquables dont la quasi totalité dépasse en moyenne les 20 mètres soit la hauteur d’un immeuble de 6 étages , la moitié d’entres eux dépassant même les 24 mètres soit la hauteur d’un immeuble de huit étages  !

Vous trouverez ci-dessous le descriptif des arbres en cours d’abattages (espèces, hauteur, circonférence)

Un scandale environnemental qui n’empêche pas notre maire, seul responsable de cette destruction, d’affirmer qu’il a sauvé la propriété Michot des griffes des promoteurs… Un mensonge de plus.

Sur les 60 arbres de notre tableau, une dizaine seulement échappera aux tronçonneuses.

Numériser 135

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Numériser 136

 

 

Nous vous proposons de nombreux liens vers des dossiers permettant de comprendre la gravité de destruction de la partie forêt de la propriété Michot

Pour visionner nos photos pour comprendre l’étendue du « massacre à la tronçonneuse » envisagé, cliquez sur ce lien : http://www.codevilliers.fr/wp-content/uploads/2015/08/5-photos-pour-comprendre5.doc

Vue aérienne Michot

P1130298

  1. Pierre Laguérodie

    Que devient notre contestation populaire à l’abattage de ces arbres remarquables? Quel signe politique fort et dénoué de bon sens le maire souhaite-t-il faire passé à ses administrés ? Nous ne sommes pas loin du Moyen-âge où les « seigneurs » désignaient ce qui était bon et ce qui était mauvais ! Après cela qui peut imaginer un seul instant que Villiers-sur-Marne entre dans une nouvelle ère, celle de l’écologie? Tout est devenu « gris » dans cette ville à l’image des visages de ceux qui la « dirigent » . Ne sont-ils pas devenus depuis trop longtemps l’ombre d’eux mêmes ?

  2. Monsieur Pierre,

    Nous souffrons d’un mal entendu qui date des élections municipales de 2014. Bénisti et sa « bande »ont été élus à la majorité « au minimum » de la participation des votants. Nous sommes fautifs de ne pas être sortis de notre somnolence à l’occasion du deuxième tour des élections…Nous sommes donc « fautifs »des conséquences désastreuses de la politique d’urbanisation intensive que mène cette majorité depuis 2014 ! Le peuple de Villiers sur Marne est à l’image de la société d’aujourd’hui: elle ne se parle plus, elle ne se dit plus « bonjour », elle ne se dit plus « merci »! Nous sommes rentrés dans la sphère de l’individualisme à grand pas: « Chacun pour soi et Dieu pour tous ! »…Nous avons créé le terreau dans lequel la mauvaise graine a poussé et s’est développée…Alors je m’interroge encore une fois: jusqu’à quand allons nous nous laisser marcher dessus, car le courage n’est pas la fuite !

  3. Je comprends parfaitement votre désenchantement enfin me semble t-il, Mais l’écologie quoiqu’en pense certains est bien loin des préoccupations de la majorité des villiérains, une grande partie est surtout préoccupé par regarder comment elle va finir ses fins de mois et puis cette propriété Michot qui la connait aujourd’hui avec ses grands murs peu de monde même si c’est certainement un très bel espace boisé. C’est triste à dire car s’en aucun doute d’autres le regretterons un jour. Et puis le Maire dans ses interventions à toujours même dans sa fuite en avant ne semble aucunement inquiété y compris lorsqu’il est pris dans ses mensonges, nous sommes pas loin du Moyen-âge comme votre mot est juste, le « saigneur » décide triste à dire il n’y a pas d’opposition

Ecrire un commentaire