CODEVI

Comité de défense de Villiers-sur-Marne et de ses habitants

La pollution générée par les chantiers de construction a pourri l’été de nombreux villiérains

Thème : projet immobilier à surveiller,Urbanisme  - samedi 1 septembre 2018

Dans plusieurs quartiers de Villiers-sur-Marne, l’été a été particulièrement pénible pour les riverains des chantiers

A titre d’exemples :

  • – rue du Général Leclerc, en juillet, il n’était pas rare de voir 5 camions et plus à la queue leu-leu attendant leur chargement de terre devant la « maison de retraite »…
  • – un riverain de la rue de Coeuilly nous signale avoir dû supporter certains jours le blocage de sa rue et de la rue Robert Schumann. ..
  • – dans le quartier des Boutareines, le chantier rue Léon Dauer engendre une poussière incroyable qui pénètre dans les pavillons…
  • – etc.

Poussières, bruits etc. se sont ajoutés aux conditions climatiques particulièrement difficiles de cet été rendant la vie quotidienne de nombreux habitants très difficile.

Et cela ne va pas s’arranger dans les semaines qui viennent du fait de la multiplication des chantiers en cours ou à venir.

Pour ne prendre qu’un seul exemple, on annonce la fermeture pour plusieurs jours, de la rue Léon Dauer entre la rue des Morvrains et la route de Champigny pour cause d’installation de la grue du chantier. Opération périlleuse car l’accès au chantier est sous dimensionné. La circulation des piétons devient de plus en plus difficile aux abords du 35 rue Léon Dauer…

… et nous n’abordons pas ici, les nuisances générées par le chantier de la ligne 15 du futur métro, ni par exemple, le vacarme jusqu’à trois heures du matin certains jours, « des jeunes » qui ont pris leurs habitudes dans le square situé entre les rues Lenoir, Belles Vues et Courts Sillons empêchant de nombreux villiérains de trouver le sommeil…

N’hésitez pas à nous faire part de votre témoignage dans le cadre ci-dessous réservé aux commentaires.

 

  1. je suis une riveraine de deux chantiers situés rue du Gl leclerc, un puits de sécurité du futur métro et un projet immobilier de 128 logements entre le début de la rue de lattre de Tassigny et la rue du verger.
    le premier est un peu au point mort , et le second a bien démarré ; je dois reconnaître que le plus dur qui s’est déroulé de juin à fin aôut a été particulièrement pénible, d’autant plus qu’il a fait très beau , même chaud et qu’il y avait du vent; donc en dehors du bruit, de la poussière le pire c’est la fin de la démolition des 6 pavillons, quand l’engin casse le béton des fondations, cela résonne , fait vibrer la maison, voir trembler les bouteilles d’eau; puis quand ils commencent le parking, il y a le bruit du projetage du ciment , mais le pire c’est quand l’ouvrier qui conduit la benne et qu’il verse la terre dans le camion, « décrotte » sa benne pour finir d’enlever la terre , c’est terrible
    sinon, il y a le circuit des camions qui transportent la terre en 77, des 6h30 du matin, ils sont 4 à la queue leu leu..et dans une journée ils font au moins 14 rotations et se croisent avec tous ceux des autres chantiers , rue andré rouy, rue schumann etc …comme les chantiers continuent à pousser comme la mauvaise herbe, avec la rentrée des classes, et le retour des travailleurs, non seulement , cela risque d’être dangereux pour les enfants ( vu surtout que la mairie laisse faire quand les chantiers et camions sont sur les trottoirs), et quand à la circulation, il faudra trouver des voies de contournement!!!!!
    nous subissons tous la frénésie immobilière de notre maire avec toutes ses conséquences, mais comme il le répète partout, ce n’est pas sa faute , c’est celle de l’Etat, et si il a tant d’opérations privées , il n’y est pour rien , c’est la faute à la loi ALUR à la loi Duflot, etc…

  2. Clotilde…j’ai les mêmes désagréments sur l’un des plus gros chantiers de la ville. Je veux parler du chantier Nexity situé au 35 Léon Dauer. Nous subissons en plus le non respect de la règlementation affichée sur les documents administratifs fixés sur les palissades ou les poteaux électriques qui encadrent le chantier. Il a fallu se battre plusieurs semaines pour que le minimum soit exécuté dans le cadre de la protection des biens et des personnes…Nous avons rencontré le chef de chantier avec monsieur Vinolas, responsable de région du groupe Nexity…après que les maisons avoisinantes aient été détèriorées par le passage des centaines de camions dans cet unique accès au passage étroit. Venez vous rendre compte sur place et vous verrez que ce que nous déclamons depuis quatre ans c’est produit en quelques jours à peine après l’ouverture du chantier. Ici la protection des biens n’est pas respectées et encore moins des personnes qui transitent rue Léon Dauer; La règlementation n’est pas respectées et ça se voit…Quant aux deux grues de chantier: comment peut-on accepter de la mairie que l’une d’entre elle affleure deux maisons voisines?
    Monsieur le Maire, ne vous donnez pas la peine de vous présentez aux Municipales de 2020. Pour moi vous passerez à la trappe ainsi que vos amis qui vous ont soutenus…

  3. A propos de ce chantier…un matin de juillet à 7h15, ce ne sont pas cinq camions de chantier qui stationnaient sur la voie publique en direction de Champigny mais dix camions bennes . Imaginez la prise de risque pour doubler ce cordon de véhicules de chantier qui n’avait rien à faire là puisqu’ils doivent s’en tenir à ce qui est prévu dans les règlements édités normalement par les services de la mairie concernés…Ils doivent s’en tenir et attendre dans les zones prévues à cet effet, situées en dehors des voies de grande circulation !
    Mais ici encore les responsables locaux sont permissifs. »Mais que fait la Police municipale ? »

  4. Riveraine du chantier de construction de la ligne 15 , rue des Chapelles, nous compatissons mon mari et moi avec Clotilde
    Les chocs que nous subissons à certains moments sont incroyables. Nous appréhendons la poursuite des travaux en septembre octobre et peut être plus.

  5. Le problème des camions, c’est surtout un problème d’organisation de chantier quelque soit le chantier d’ailleurs construction de bâtiments ou métro et dans ce cas, un coup de G…e du maire serait une nécessité, mais se souci t–il du sort des villierains j’ai comme un doute, quand au bruit, chocs… je ne vois guère de solution il faut être réaliste, un chantier fait du bruit, ce qu’i faut peut être voir c’est la encore le respect des contrats, horaires de début et fin dans la journée,

  6. Je partage votre point de vue, un chantier fait tjs du bruit , on ne voit pas comment cela pourrait se passer autrement , après il y a une réglementation a faire respecter et ceci est du pouvoir du maire .
    Je pense que ce qu est particulièrement difficile c’est l’accumulation des chantiers , et par moment c’est vraiment insupportable , surtout quand les camions stationnent sur les trottoirs où quand des livraisons de ciment ou autres gros matériau arrive..
    En tout cas , le maire s’en fiche manifestement et je pense que ses services sont dépassés voir désabusés….

  7. et que dire des camions qui attendent leur chargement dès 6 heures du matin en laissant tourner leur moteur rue du Général Leclerc!!!

  8. A propos du chantier Nexity de la rue Léon Dauer, Des témoignages réguliers des riverains et le comportement de plus en plus agressif de certains responsables du chantier vis à vis des riverains qui demandent uniquement qu’on respecte leur proximité et les règles qui sont édictées dans les arrêtés signés par le maire ou ses adjoints, me confirment que le Maire exerce une influence autoritaire pour que le projet L. Dauer aille à son terme. Pourtant ce projet immobilier n’aurait jamais dû aboutir pour des raisons essentiellement de sécurité. A l’image de tous ces camions de chantier du gabarit parfois inférieur à la grandeur du camion « grande échelle » des pompiers qui sont tous entrés en marche arrière avec difficulté et en ayant écharpés au passage les murs des propriétés avoisinantes, ce chantier constitue à lui seul un abus d’autorité du premier magistrat de la ville…Car c’est lui seul qui impose son choix et qui prend au passage ses soi-disant responsabilités !
    De plus il semblerait que ce monsieur en ait fait une affaire personnelle car au dernier Conseil Municipal, ce même individu a accordé presque 10 minutes à cette affaire en laissant entendre que les contestataires au projet Dauer avaient été « écrasés » par les décisions des Tribunaux. Il faut tout de même savoir chers lecteurs que tout ce petit monde se connait très bien et se retrouve autour de la même mangeoire pour s’accorder entre eux. Nous n’ignorons pas que le projet du Grand Paris et des lignes de métro en construction vont être un véritable fiasco financier, du moins, et qu’il faut beaucoup d’argent pour les financer par l’impôt…Ceci expliquant cela, il en est de même à Villiers où la situation financière locale est très mal en point !
    Pour en revenir au projet Nexity, situé rue Léon Dauer; celui-ci n’échappe pas comme beaucoup d’autres chantiers sur la commune a des excès. ce matin du 20 septembre par exemple, les bruits de chantier se sont fait entendre dés 6h45. Je rappelle que l’ouverture officielle est à 7 heures…Cherchez l’erreur !
    Au passage, à l’heure où j’écris ce témoignage, les ouvriers s’en donnent à coeur joie et font trembler nos maisons…

  9. un habitant du 2 rue mozart signale que les problèmes encourus par les travaux du grand paris est le même pour tout les gens qui les subissent
    *poussière, tremblements, passage de camions, de bétonnières de jour comme en soirée, bruits incessants provoqués par les engins (moteur) cheminées recrachants des particules nocives.
    nous sommes obligés de supporter ces travaux malgré ces désagréments
    je suis très en colère de cet état de faits
    FLEUR

Ecrire un commentaire