CODEVI

Comité de défense de Villiers-sur-Marne et de ses habitants

Le blog « 94 citoyens » publie une étude intéressante sur les constructions neuves en Val de Marne, l’évolution des prix de l’immobilier ancien et neuf…

Thème : Petit journal,prix au m2,projet immobilier à surveiller,Urbanisme  - mercredi 22 novembre 2017

« 94 citoyens » publie une très intéressante étude sur l’immobilier en Val de Marne et ville par ville. Pas de surprise, Villiers est l’une des  villes où l’on construit le plus et où le prix de l’immobilier ancien a baissé.

Nous vous invitons à consulter l’étude complète en cliquant sur ce lien : https://94.citoyens.com/2017/immobilier-val-de-marne-voyants-vert,19-11-2017.html

Nous publions ci-dessous un court extrait de cette étude

 » Près de 10 000 logements mis en construction en 2016

Alors que les projets de logements se développement tous azimuts autour des futures gares du Grand Paris Express, 2016 a vu la mise en chantier de 60 686 logements en Ile-de-France dont 9 419 en Val-de-Marne, pas loin de l’objectif des 70 000 logements par an dans la région. Après une baisse en 2013 et 2014 sous le seuil des 5 000 mises en chantier, 2015 a explosé le record avec 9 493 mises en chantier et 2016 a réussi à progresser encore à 9 419. « Six communes ont accueilli plus de 500 nouveaux logements en 2016 et rassemblent 43% de la production : L’Haÿ-les-Roses (864), Villiers-sur-Marne (775), Limeil-Brévannes (763), Villejuif (628), Vitry-sur-Seine (507) et Créteil (501) », détaille l’Adil. Sur les 9 419 mises en chantier de 2016, 1 565 concernent des logements en résidences, soit 17% de l’ensemble. »

construction-9-1

 

construction-9-2

  1. cette inflation de logements neufs déséquilibre le marché avec une baisse dans l’ancien Ceci aboutit à plumer 2 fois les villierains par les impôts locaux et par la quasi spoliation sur le prix de leur logement qui en découle. Les seuls gagnants sont les promoteurs dont les logements aidés par l’état se vendent à des prix élevés pour villiers

  2. Un permis de construire de plus dans Villiers…immeuble de 15m de haut, 121 logements sur les rues de Coeuilly/Shuman/Justice.
    En attendant les routes villiieraines fissurent sous le poids des camions de chantiers! Les trottoirs peu pratique, la circulation difficile!
    Les problèmes ne font que commencer!
    Drôle d’époque!

  3. Tant qu’il y a des acheteurs qui ne savent pas : utiliser une calculatrice, se renseigner sur l’aménagement de la ville à long terme, voir le diable qui se cache dans les détails du dispositif Pinel, percevoir l’évolution de la réglementation qui taxe toujours davantage le bailleur/propriétaire ; les prix du m² vont stagner artificiellement à un niveau élevé (dans le neuf).

    Les premières annonces pour les locations d’appartement neufs à Villiers commencent à paraitre sur « le bon coin » et « Se loger ». Le nouvel indicateur est de voir si leur nombre va croire, comment le prix du m² loué (actuellement 17.83 €/mois selon Se loger) va évoluer et si la durée de publication des annonces va augmenter.

    A tout hasard, pour les futurs acquéreurs/investisseurs qui ont eu le bon sens de se rendre sur le site du Codevi : Acheter un T1 ou un T2 à Villiers-sur-Marne à 5 000 € du m² (prix actuel moyen d’un T1/T2 neuf) est trop cher. Je justifie cela notamment par le fait que l’offre en logements va continuer d’augmenter (notamment pour le T1 et le T2). Ainsi, le projet « un balcon sur Paris » prévoit 56 700 m² de logements et résidences étudiantes qui viendront s’ajouter aux programmes en cours.

    Par ailleurs, les programmes financièrement intéressants sont ceux qui n’ont pas besoin de publicité. Or, sur Villiers, certains programmes font l’objet de beaucoup, beaucoup de publicité (tractage permanent et redondant, campagne d’affichage, promotion par M. le Maire dans le journal « Le Parisien 94 » qui, au passage devrait mettre une enseigne « Agence Immobilière à plein temps / Mairie à temps partiel » sur le fronton de la mairie).

    Certes il y a pu y avoir une pénurie de logements mais la croissance d’offre pourrait, faire baisser le prix de location des appartements et augmenter la difficulté de trouver un locataire (solvable). Dans ce cas de figue l’investissement locatif s’écoulerait comme un château de carte (ce scenario se produit actuellement dans certaines villes de province, il convient de taper « Pinel Calais » sur Google actualité pour comprendre la situation de ces villes ; à savoir trop de constructions et pas de locataires).

    Concernant la garantie de vacance locative et/ou de carence locative, (argument utilisé pour rassurer l’investisseur) outre leur coût exorbitant, les conditions de recours fortement contraignantes et leur durée limitée dans le temps, j’invite les investisseurs en herbe à se renseigner sur les nombreux témoignages de personnes qui, lorsqu’ils ont souhaité recourir à cette garantie ont eu tout simplement une fin de non-recevoir de la part de l’assureur et/ou du promoteur. Là encore, de nombreux articles sérieux sur internet mettent en garde les éventuelles personnes intéressées par cette garantie.

  4. Bonjour,
    Installé depuis quelques mois seulement dans le quartier des perroquets, à la limite de Champigny, nous avons eu la mauvaise surprise d’avoir la visite d’une représentante d’un promoteur qui souhaitait discuter avec nous de l’achat de notre maison. Je lui ai bien indiqué que nous n’étions pas intéressé car venions de nous installer.
    Suite à discussion avec ma voisine, il semblerait que ce promoteur ait déjà réussi à acheter 1 voire 2 terrains (à confirmer pour le 2ieme). C’est à cette occasion que j’ai découvert l’existance de Codevi.
    Le promoteur est encore en prospection et n’a donc pas encore déposé de demande de permis mais notre situation un peu spéciale me pousse à m’inquiéter un peu.
    En effet, ma femme ayant une maladie chronique, l’obtention d’un prêt est longue et difficile… Je n’envisageai, à peine arriver, devoir déjà songer à partir.
    Que faire ?

  5. Merci de nous préciser vers quel numéro se situent ces promesses de vente
    afin de savoir dans quelle zone du plu vous vous trouvez

  6. Bonsoir,

    Merci pour votre réponse.
    Il s’agit de la rue du Dr Bring, Je pense que la maison vendue serait au 9 ou au 11. (j’ai encore du mal à bien situer les différents accès.

  7. Schuman-Justice-Coeuilly P.C. affiché : collectif de 181 logements (et non pas 121) avec démolition de 8 pavillons

  8. D’ici quelques années, il n’y aura simplement plus de place pour construire du logement neuf à Villiers excepté la zone Marne Europe où les tours vont être construites à partir de 2019.
    Villiers est aux portes de Paris avec un accès aux transports comme le RER E et A. C’est très loin d’être le cas dans beaucoup de ville d’Ile de France. Avec le métro de la ligne 15 en 2022/2024, l’offre de transports en commun sera quand même très conséquente, je dirai même exceptionnelle.
    Villiers est donc une ville d’avenir et le prix de l’immobilier va ancien va remonter pas de souci.
    Pour les tours de la forêt verticale, elles seront habitées par de riche Parisien, les charges de copropriétés seront certainement énormes pour entretenir toute cette végétation !!!!

  9. Nous avons acheté récemment cette maison car nous avons vraiment flashé dessus et serions très déçu de devoir déjà envisager de partir au risque de trop y perdre…

    Etant tout récent propriétaire, il y a beaucoup de choses que je ne sais pas. Mais suite à une discussion avec mes voisins qui m’ont parlé des mouvements de terrains, n’y a-t-il pas possibilité de faire venir un expert qui statuera sur l’impossibilité de faire construire en raison de ces mouvements de terrain ?
    Je pense certes aux pavillons déjà en place, mais même pour les nouveaux immeubles : dans quel état seront-ils dans quelques années ? les premiers construits subiront des dommages avec les construction suivante…
    J’ai vraiment la sensation qu’on perd le bon sens à vouloir faire du profit immédiat sans penser à la durabilité dans le temps de tout ça…
    Sans parler de tous les jardins, toute cette verdure, (j’ai pu voir de nombreux arbres fruitiers, pendant mes balades dans le coin, qui donnaient vraiment bien !!) qui va disparaitre et clairement rendre désagréable le quartier… et au passage fragiliser encore plus le terrain…

  10. un très intéressant article de Capital intitulé « Le projet du Grand Paris vire au grand gaspillage »

    https://www.capital.fr/economie-politique/le-projet-du-grand-paris-vire-au-grand-gaspi-1257472

  11. L’étude des notaires de Paris a publié une étude sur l’évolution des prix du m² des appartements anciens.

    Sur l’ensemble du département du Val de Marne : 4410 €/m2 soit une hausse de 4.8 % en 1 an.

    Par ailleurs, la hausse du prix du m² des appartements anciens sur l’ensemble de l’Ile de France est de 5.8 % en 1 an.

    A Villiers-sur-Marne : 3000 €/m2 soit une hausse de 3.2 % en 1 an.

    Malgré une nouvelle gare avec interconnexion (certes non financée à ce jour), une ligne Altival qui devrait traverser la ville, un PRU qui arrive dans sa dernière étape, les élus de la majorité ont réussi à faire en sorte de se retrouver en dessous de la moyenne des évolutions de prix du département et de manière plus large, en dessous de la moyenne de la région Ile de France.

  12. 181 logements par le même promoteur qui est à l’origine de l’état de la route du bois saint Denis.
    Et avec des immeubles ou il y a régulièrement pas de chauffage et eau chaude( Résidence Alexandra rue des Ecoles et Les jardins de Capucine au rond point de Strasbourg) mais à priori cela ne l’empêche pas de continuer à œuvrer à Villiers et d’obtenir des permis !!

  13. La déroute, le dégout…Une ville qui n’a pas montré son envi de fêter les fêtes de fin d’année…Des décorations de Noel abondantes autour de la mairie, à proximité de la gare…Des commerçants qui décoraient leur boutique sans cœur…sauf certaines agences immobilières… qui n’ont pas le moral non plus car leurs clients n’arrivent pas à vendre leur bien en raison de la chute des prix de l’immobilier sur la commune…des balcons en berne…très peu de maisons décorées…des trottoirs abimés…des plaques d’égout qui s’enfoncent…des routes salies par les camions de chantier…des bruits de chantier dés sept heures du matin…des amendes qui tombent à en pleuvoir sur les parebrises des voitures en ce début d’année…des agents de police qui se baladent…à pied dans certaines rues de la ville: ça fait 20 ans que je n’ai pas vu d’équipages à pied aussi loin du centre ville ! Attention c’est un signe que la commune a besoin d’argent frais dans ses caisses en ce début d’année ? Des promoteurs qui se promènent avec leur carnet de chèques et leur « tchatche » habituel pour tenter d’obtenir les faveurs de propriétaires intimidables…comme des vautours autour d’une carcasse ! Un maire qui se détournent depuis trop longtemps des attentes de ses administrés…Le site internet: « ville idéale .com » qui en dit long sur l’état d’esprit des habitants de la commune…Un marché qui a perdu de sa prestance…Les deux sous-sols du parking du centre-ville noyés dans la poudre d’extincteur; un accès (coté ascenseur qui ne fonctionne plus) qui ressemble a une porcherie depuis des années et qui devait être refait depuis des mois… des routes fermées pour des raisons de sécurité depuis des mois (rue du Bois Saint-Denis)…un PLU qui ne protège en rien et ne favorise en rien les villiérains sinon les intérêts des promoteurs… »Tchek » monsieur Bénisti…Bien vu…J’espère que la situation profite à quelqu’un parmi les villiérains? Bien vu également le souhait du Préfet qui nous obligerait a construire 160 logements par an…franchement elle est drôle la blague lorsqu’on sait qu’il ne s’agit que d’une recommandation !
    Que 2018 nous rendent plus forts et plus solidaires. Pour montrer notre désaccord avec les décisions politiques de la majorité municipale, je vous invite vivement à boycotter les vœux du maire ce week-end et n’hésitez pas à vous passer le mot. De toute façon il n’y aura rien à voir et à entendre que ce qu’il a déjà dit les années précédentes à un mot pres sinon qu’il va nous vendre ses tours en verre avec jardins sur terrasse, sur les terres polluées de l’ancien golf avec une atmosphère encore plus polluée par le premier embouteillage d’Europe …mais il est vrai que nous roulerons bientôt tous en voiture électrique et que le Grand Paris et son coût pharaonique revu à la hausse tous les six mois (plus dix milliards par rapport aux prévisions !) va nous permettre de vivre mieux ? Mais ça ce n’est pas pour demain car même les délais ont été revus à la hausse…Que voulez-vous mon bon monsieur, tout augmente…Mais vous avez raison, les pigeons sont à point…pour continuer a être plumés? Après cela il va vous souhaiter la Bonne Année…Vous le croirez ?

Ecrire un commentaire