CODEVI

Comité de défense de Villiers-sur-Marne et de ses habitants

Bétonnage de Villiers : après l’avalanche de permis déposés en Janvier 2017 (400 logements) voici la fournée de Mars (300 logements annoncés) dont 149 logements sur le terrain du tir à l’arc !!!

Le Maire de Villiers, pour boucler son budget continue à vendre les bijoux de famille : c’est au tour du terrain du Tir à l’arc d’être livré aux promoteurs pour y construire … 149 logements accolés aux centaines de chambres d’étudiants dont certaines dans la première tranche sont déjà en triste état et n’accueillent plus que des étudiants…

Rappelons que beaucoup de bijoux de famille ont déjà été vendus ses dernières années : à titre d’exemples, le terrain anciennement classé espaces boisés de l’avenue du Général Leclerc où se construit une « résidence » et une « maison de retraite » au ras du trottoir, le terrain des serres de Villiers, au 35, Léon Dauer avec un projet de 145 logements au cœur de la zone pavillonnaire…

D’autres projets concernant nos bijoux de famille seraient dans les tuyaux comme la construction d’un immeuble de « grand standing » d’une dizaine d’appartements place Remoiville accolé au musée qui va défigurer la perspective, une opération immobilière avenue de l’Europe sur le terrain du gymnase Jean Macé…

La rue des Belles vues accueillant il y a dix ans, un magnifique parc et des maisons protégées, disparaît peu à peu derrière des murs de béton avec un nouveau projet à l’angle de la rue Lenoir (voir nos photos)

Le nombre de M2 d’espaces verts par habitant, déjà l’un des plus faibles des communes du Val de Marne, diminue encore et encore.

La résistance des villiérains ne faiblit pas et les recours en annulation de permis de construire devraient se multiplier dans les semaines à venir

Permis de construire déposés

du 13/01/2016 au 17/03/2017

pour 300 nouveaux logements

23/012017 PC 94079 17 N0002 FEDERIM Saunoy Philippe 1 – 3 Rue des Belles Vues Immeuble de

18 logements et 2 commerces

16/01/2016 PC 94079 17 N0002 Ferreira
SCI Marguerite
4 rue Louis Lenoir Collectif de

9 logements + 1 local commercial

25/01/1017 PC 94079 17 N0002 Mme Sophie TCHERAKIAN 8 av. Missions Marchand Construction de

3 pavillons

15/03/2017 PC 94079 17 N0002 SCI Cilliers 35 rueLéon Dauer 14/16/18 rue des Morvrains Construction de

7 pavillons

23/02/2017 PC 94079 17 N0007 SCI 8 av. de l’Isle Erwan Guichard 8, av. de l’Isle Bâtiment 

? logements et bureaux R+2 + SS

01/03/2017 PC 94079 17 N0009 SCCV Villiers Léon Bourgeois de Constantini Laurent Bd Bishops S S-rue L. Bourgeois-rue Charles Péguy Création de

86 logements

09/03/2017 PC 94079 14 N0007 SCI LPM Coenraert Pierre PC modificatif de 2014

19 av. André Rouy

Immeuble de

27 logements

13/03/2017 PC 94079 17 N0012 SCCV Villiers Tir à l’Arc Chemin des Prunais/AV A. Rodin Immeubles de

149 logements

 

pour relire nos précédents inventaires des permis accordés, cliquez sur les liens suivants

relire nos précédents articles sur le terrain du tir à l’arc: www.codevilliers.fr/?p=3873

http://www.codevilliers.fr/?p=4918

http://www.codevilliers.fr/wp-content/uploads/2016/01/inventaire-15-janvier-16.pdf

http://www.codevilliers.fr/?p=4453

http://www.codevilliers.fr/?p=4770

 

1 rue des Belles Vues le jardin et la jolie perspective sont menacés de disparition ainsi que le joli petit immeuble à l’angle des  rues Lenoir et Belles vues. Les deux maisons « protégées » ne seront plus visibles de la rue.

P1120524P1120525 (1)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le terrain de tir à l’arc bientôt remplacé par un immeuble de 149 logements au bout de la rue du 11 Novembre à proximité de la barre des « résidences pour étudiants ». La densité au m2 de ces parcelles est extravagante.

P1120537 (1)   le terrain du tir à l’arc

 

P1120536 (1)

 

 

 

 

 

la barre des résidences pour étudiants

 

 

 

 

 

Place Remoiville, il serait envisagé de construire un immeuble entre le presbytère et le musée. Voir photo montage journal Villiers Infos n° 103 Page 7

P1120527 (1)

 

Ci-dessous, sur la photo montage publiée dans Villiers Infos n° 103 page 7, légendée « La place Remoiville va bénéficier d’un relooking complet en 2018, » on distingue l’immeuble projeté avec 2 clochers d’église pour le prix d’un !

P1120545

 

 

Tandis que ce matin, lundi 3 avril 2017, une pelleteuse était en action rue du 11 Novembre pour détruire un énième pavillon et densifier un peu plus le beau quartier des Stades

P1120531

 

 

  1. Dans le dernier numéro « Villiers-Infos », numéro 104 de mars-avril 2017, nos chers élus font l’apogée du redressement de la courbe de désendettement et une amélioration de la capacité d’autofinancement de la ville…Ce à quoi je dis « BRAVO »…mais à quel prix ? Il convient de rappeler que récemment la ville a été épinglée pour ses emprunts toxiques et qu’elle a frisé « la mise sous tutelle »!!! Messieurs les gestionnaires, il était temps…
    Car après deux décennies et plus de votre présence à la tête de notre commune, va-t-on un jour, enfin, voir le bout du tunnel? Il n’est pas bien loin le temps où on montrait du doigt la mauvaise gestion de la majorité socialiste en place avant 1995, qui, elle aussi, s’était fait prendre la main dans le sac avec l’affaire du » Capitaine Hôtel ». De la Gauche à la Droite la plus extrême, ils se ressemblent tous. Ils sont très loin de nos préoccupations et de nos vies et répondent favorablement aux doléances de l’Etat et de la Région, le petit doigt sur la braguette, qui n’ont de cesse de demander aux collectivités locales de faire le nécessaire pour dégager des emprises foncières à des fins de constructions collectives pour financer le plus gros chantier de ce début du 21 ième siècle: je veux parler de la construction de la ligne 15 …qui défigure, au passage, notre paysage urbain, protégé il n’y a pas si longtemps encore (voir, à titre d’exemple, le chantier au Parc du Plateau à Champigny). Car tout cela ne servira à rien, je vous le dis, puisque ce chantier va attirer comme un aspirateur des milliers ,( que dis-je)des millions de personnes qui vont générer des centaines de déplacements en plus. Très tôt les infrastructures liées au transport en commun vont se retrouver « saturées » et l’expérience aidant, la clientèle visée par le projet actuel va se détourner de ce type de transport pour reprendre la voiture…bien plus confortable puisqu’elle vous attendra devant chez vous et qu’elle vous amènera devant votre lieu de travail avec la musique en plus. D’où une saturation du réseau routier et les conséquences qui vont avec (bruit, pollution…,…). Mais ça nous connaissons déjà puisque nous sommes déjà des otages de leur incompétence ?
    Une nouvelle fois le système capitaliste montre ici ses failles et donc ses limites. A bout de souffle, ses représentants ne savent plus quoi inventer pour relancer l’activité économique de nos régions. L’écho favorable de nos représentants locaux les rend complices de notre infortune car il s’agit bien de qualité de vie dont je veux parler. Je ne refuse pas le progrès mais seulement celui qu’on nous impose pour des motifs de profits et de spéculation. Les contribuables qui paient l’impôt dans leur commune doivent pouvoir contrôler les dépenses qui y sont faites et donner leur avis sur tel ou tel projet ! Nos représentants locaux (de tout niveau) ne se comportent-ils pas comme des « dictats »? Faut-il leur rappeler qu’en leur donnant la légitimité de gérer nos communes et nos régions, ils ont le devoir de nous respecter en gérant d’abord nos souhaits et nos envies…
    La vertu se mérite et pour le moment vous n’en êtes pas les possesseurs comme vous tendez à vous l’attribuer un peu trop vite avec votre narcissisme habituel à la page 13 de votre propagande…
    En attendant les camions de travaux continuent à faire des ravages. Puisque je viens de recevoir un note du département qui informe une partie des villiérains que « suite à un affaissement de la chaussée lié à la détérioration d’une canalisation d’assainissement, le Département va procéder au remplacement de cette canalisation…avec une rénovation partielle de la chaussée ». Qui va payer l’addition? Sinon les heureux contribuables que nous sommes!!! Qui va se retrouver visé par la modification du plan de circulation provisoire pendant cinq jours? Les riverains des routes adjacentes…
    Messieurs les gestionnaires, je crains que votre avenir soit à l’image de cette détérioration mais qu’hélas il n’y à plus de place dans nos âmes et dans nos cœurs pour vous accorder notre « grâce » et notre « pardon »!

  2. Message pour Eiffage Immobilier Île de France : « attendez-vous à une lutte terrible contre votre projet immobilier ! » . Surtout, dans votre budget prévisionnel, n’omettez pas d’augmenter vos coûts d’immobilisation !

  3. l’essentiel est que Villiers arrête le social , la coupe est pleine, que la varenne, le perreux, nogent prennent leur part !

  4. Rien n’arrête le maire et son pouvoir de destruction , mais comment résister à l’appât du gain et des promoteurs!!!
    De tout cœur avec Robin des bois et ceux qui vont s’opposer à ces projets

  5. Des logements, encore des logements et toujours des logements mais ou sont les nouvelles écoles (certaines refusent déjà de nouveaux élèves), les nouveaux commerces, les nouvelles places de stationnement , les nouvelles activités pour les petits et les grands d’ailleurs car à ce niveau c’est plutôt la désertification au centre ville comme dans les quartiers.

  6. Malgré tout ce bétonnage depuis de nombreuses années et qui continue, et malgré les beaux discours du maire, pas d’augmentation de nos impôts, Villiers détient toujours la médaille d’argent au niveau de la taxe d’habitation pour le département (article dans le Parisien 94 du 18/04); bienvenue aux futurs villiérains.

  7. Ce message est destiné essentiellement à ceux qui vivent et payent de l’impôt à Villiers-sur-Marne, ainsi et surtout aux futurs acquéreurs ou locataires qui trouveraient du charme à notre « triste » Cité qui a perdu de sa prestance ces quinze dernières années. Si vous n’êtes pas convaincus par les commentaires déposés régulièrement par les lecteurs du Codevi, je vous invite à aller sur le site de « ville idéale » et de « proxiti taxe 94350 ». Les informations qui y sont déposées vous convaincront que nous sommes considérés aujourd’hui par la municipalité actuelle comme « des dindes »…
    Futurs acquéreurs et locataires ne vous trompez pas, allez voir ailleurs car entre le projet du Grand Paris qui est loin d’être financé et le taux d’endettement de la ville par habitant en 2014, vos conclusions seront les miennes !

  8. malheureusement, les obligations en terme de parking sont réduites par la mairie afin de satisfaire les amis promoteurs .Le résultat en ville , les places sont payantes et le vieillerain est tondu une fois de plus par la mairie.
    Plus grave le déséquilibre du marché immobilier avec ces constructions en quantité aboutit à la dévaluation du prix des appartements contrairement aux impôts locaux qui sont parmi les plus élevés.
    Le site des notaires illustre cela de façon édifiante!
    donc pour partir il faudra partir à perte

Ecrire un commentaire