CODEVI

Comité de défense de Villiers-sur-Marne et de ses habitants

Incroyables embouteillages sur Villiers !

Thème : Grand Paris,Politique locale,Urbanisme,Vie des quartiers  - jeudi 15 décembre 2016

De très nombreux riverains excédés nous font part des galères qu’ils subissent de plus en plus pour rentrer chez eux le soir ou pour partir travailler le matin.

Mercredi 14 décembre, plusieurs bouchons ont totalement paralysé les accès au centre ville. A 19 heures, il fallait 3/4 d’heures pour parcourir 1 km entre IKEA et la gare du RER E par l’avenue Jean Jaurès et la rue du Général Galliéni! I Les accès au centre ville par la route de Bry ou le Bd de Friedberg étaient également saturés. On nous signale d’autres bouchons avenue André Rouy et rue du Général de Gaulle au niveau du Trianon.

Cette galère trouve sa cause dans les multiples chantiers de construction d’immeubles en cours à Villiers et aux travaux relatifs au Grand Paris. Des hordes de camions de chantier, de transport de terre se succèdent toute la journée engendrant une pollution de l’air et une pollution acoustique maximale. Et les choses ne vont pas s’arranger car une nouvelle dégradation de notre cadre de vie est attendue avec les chantiers à venir rue de Gallieni (destruction d’une dizaine de pavillons et construction de 130 logements). Idem pour tous les autres projets rue du Général Leclerc, rue André Rouy, Route de Bry etc.

Les travaux du Grand Paris vont débuter prochainement sur Villiers et dégrader encore un peu plus notre cadre de vie.

Voir ci-dessous les dernières infos dans ce domaine transmises par le Grand Paris sur les travaux à venir affectant Villiers.

 

A Villiers-sur-Marne, deux tunneliers vont opérer :

– Celui du tunnel principal en provenance de Noisy-le-Grand en suivant un axe compris entre la voie ferrée et la rue de Paris-rue du Général de Gaulle jusqu’à la gare de marchandise, puis sensiblement parallèle à la voie ferrée entre la gare de marchandise et la future gare de la ligne 15 sud située près de Bricorama ;

– Celui du Site de Maintenance et de Remisage (SMR) qui sera mis en terre au niveau de la future gare  en direction du sud en faisant une large boucle sous Champigny pour revenir à Villiers sous la rue du général Leclerc avant de bifurquer en direction de la gare de marchandises sous les rue Maurice Schumann et Louis Clozel.

 

Selon la classification de la SGP, Villiers est concerné par 2 ouvrages principaux et 4 ouvrages annexes, impliquant 3 chantiers majeurs et 3 chantiers de moindre importance :

– la future gare de la ligne 15 sud située précisément près de Bricorama en contrebas du golf au nord de la voie ferrée (ouvrage principal et chantier majeur) ;

– le SMR dont les travaux ont déjà commencé au sud de la voie ferrée le long de la RD10 entre Bricorama et l’hypermarché Leclerc (ouvrage principal et chantier majeur) ;

– le puits d’extraction du tunnelier du SMR situé sur l’ancienne gare de marchandises du quartier des Chapelles (chantier majeur) sur lequel sera construit ensuite le puits d’aération et d’évacuation n° 807 ;

– le puits d’aération et d’évacuation n° 806 situé avenue Mozart ;

– le puits d’aération et d’évacuation n° 808 situé avenue Henri Dunant ;

– le puits d’aération et d’évacuation n° 809 situé rue Van Parys (ex rue Marthe Marie Madeleine) près de la société Eurelec en contrebas de Bricorama.

 

Concernant l’ouvrage n° 807 à la gare de marchandise, la SGP nous a confirmé lors de la réunion du 08 avril 2016 que contrairement aux déclarations de la Mairie, l’évacuation des terres se fera par camions, et non par voie ferrée. Le tunnelier mesurant 80 mètres de long, il s’agit de creuser une « baignoire » d’environ 100 mètres de long, 30 mètres de large, 30 mètres de profondeur, selon le calendrier prévisionnel du chantier est le suivant :

* 1° semestre 2017 – durée 1 à 2 mois :

– forage du pourtour de l’ouvrage et construction d’une rampe en T pour accéder par la partie large de la rue des Chapelles,

– accès par la rue Louis Clozel en bas de la gare de marchandises ;

* 1° semestre 2017 – durée 4 mois :

– réalisation du coffrage en béton de l’ouvrage

– mise en impasse de la partie pavillonnaire de la rue des Chapelles,

– accès par la partie large de la rue des Chapelles devant le monument à la déportation,

– 70 camions-toupies de béton par jour ;

* mi-2017 à mi-2018 – durée 11 mois :

– évacuation de 74.000 mètres-cubes de terre (58.000 m3 à ciel ouvert et 16.000 m3 en galerie sous le lotissement de l’impasse des Roitelets),

– 85 camions 6×4 par jour par l’itinéraire rue des Chapelles devant le monument à la déportation, rue du Général de Gaulle, caserne de pompiers de Noisy-Richardets, autoroute A4.

Pour en savoir plus sur les travaux des ouvrages n° 806 et n° 808, cliquer ici. http://www.societedugrandparis.fr/actualite/23736

 

 

 

  1. Merci pour l’information, mais encore une fois je remarque tout simplement que le maire, nous a encore « trompé », l’évacuation de la terre se ferra par camions rue des Chapelles et un parcours vers l’A4 dans un secteur souvent bien encombré. Même si je connaissait déjà cette tromperie c’est une mauvaise nouvelle pour ceux qui l’ignorait. Quand aux bouchons Av du G. de Gaulle, ils sont souvent la conséquences des travaux de la construction d’immeuble juste en face Century 21 et le stationnement de camions toupie grande longueur en attente de déchargement, malgré la bonne volonté d’organisation du chantier. Je ne peux que souhaiter bon courage aux habitants de ce secteur.
    Ce qui est triste le mot est faible c’est que le maire est incapable d’informer les habitants de sa commune.

  2. Je confirme, Hier jeudi à 18 heures 15, j’ai mis 35 minutes pour aller de la caserne de pompiers de la rue de Paris jusqu’à mon domicile rue des Luats en passant par le centre ville. Les automobilistes étaient furieux et klaxonnaient pour certains. Les toupies et autres camions de remblais expliquent les difficultés à rouler sur cet itinéraire plus les cha,tiers de la rue du Général Leclerc
    Il faut arrêter cela au plus vite !!!

  3. Cela s’appelle de l’ingérence…tout simplement!!! Ses intérêts ne sont pas les nôtres … et vous pouvez rouspéter, râler…Môssieur s’en moque car le chef, c’est « JE ». Môssieur développe ainsi une certaine forme de narcissisme qui prouve qu’il ne fréquente pas le même monde. Alors ce que les « petites » personnes vivent au quotidien…ça lui passe au-dessus de la tête!
    Pour ma part, hier au soir, vers 18 heures, j’ai dû redoubler de stratégie pour pouvoir quitter la ville. Cette nième prise d’otage orchestrée par Bénisti et sa bande est inqualifiable. Pour sortir de la ville j’ai mis dix minutes de plus que d’habitude car le bouchon d’entrée me faisait barrage. Il me restait ce triste spectacle à contempler. Le bouchon allait au-delà du rond-point Ikea et les voies adjacentes et perpendiculaires étaient également engorgées.
    Après les bouchons « Ikea » du week-end, il manquait les bouchons « Benisti » pour clore la série. Et de conclure que la médiocrité a encore de beaux jours devant elle !!!???

  4. est ce que tous ces automobilistes ont vraiment besoin de leur voiture ,lorsque vous voyez que pour accompagner les enfants à deux pas de leur domicile, il faut la voiture, de même pour aller chercher une baguette. de toute façon il faut bien que les travaux se fassent.Ceci, sans vouloir défendre le maire dont je n’approuve aucunement sa gestion.

  5. je partage tout à fait le contenu de ces commentaires.
    la circulation dans Villiers s’est aggravée depuis quelques mois et ceci ne va pas s’arranger avec les prochains projets immobiliers qui doivent sortir de terre.
    j’emprunte régulièrement la rue andré Rouy et j’ai été bloquée à plusieurs reprises par la sortie de camions de chantiers ; chantiers près de PICARD et chantier à la place du garage Renault.

    ensuite, habitant dans le quartier des luats , proche de la rue du général Leclerc, la circulation devient elle aussi infernale ; jeudi 15/12/16 , j’ai vu des personnes avec poussette avoir des difficultés à se déplacer sur des trottoirs déjà en très mauvais état; d’un coté , le trottoir du coté impair , près du cabinet de radiologie était bloqué et impraticable et du coté pair au coin entre la rue du général leclerc et la rue de lattre de Tassigny était bloqué par un camion ( sondage pour le grand Paris ); c’est scandaleux pour tous les riverains se déplaçant avec des difficultés.
    la circulation étant alternée , ceci a provoqué d’importants embouteillages, et bien sur , cette rue du general leclerc est traversée par de nombreux camions de chantiers ( résidence senior, les jardins de julia et bientôt le clos Briard)
    il faut déjà s’inquiéter des futurs travaux du puits d’évacuation, qui sera implanté à la place du cabinet de radiologie.
    bref, la « chienlit » , et bien sur aucune information de la part de M. LE MAIRE
    il faudrait inonder son secrétariat de lettres de mécontentements!!!!!

  6. Clotilde, je ne vois pas ce que le Maire vient faire dans les embouteillages et l’état des trottoirs de la rue du general Leclerc. Quand aux automobilistes, la plupart pourraient prendre les transports en commun! D’accord avec le commentaire d’anonyme

  7. Je ne parlais pas des inconvénients rencontrés par des personnes qui prennent leur voiture pour aller chercher du pain!!! Je parle des infirmiers qui viennent faire des soins chez des particuliers, des personnes dont le véhicule est un outil de travail etc.. mais surtout je pense aux personnes en difficulté pour se déplacer , bref , dire que le maire n’est pas responsable de l’état des trottoirs me semble abusif, je pense qu’il est responsable de la sécurité de circuler dans sa ville , et qu’il pourrait s’y intéresser en ne laissant pas s’installer tous ces chantiers en même temps, sans aucune régulation.

  8. Herve,
    Oui le maire peut faire quelque chose, ameliorer les routes,
    Elargir les trottoirs et surtout arreter le betonnage de villiers
    Car comme tous le monde le constate cela va pas aller en s’ameliorant.
    Que le maire fasse du betonnage du cote du bois de gaumont et dans son quartier des nangues

  9. Saluons le retour d’Hervé fidèle laquais du Maire……

  10. Je vois que notre « ami » Hervé est toujours prêt à défendre l’indéfendable, et si il ne peut pas grand chose sur les travaux envisagés sur le Grands Paris, il pourrait au moins mettre en place sur les panneaux lumineux une bonne partie des travaux nécessitant des restrictions de circulation, cela n’est pas trop difficile à mettre en oeuvre et aucune dépense supplémentaire, il peut également prévoir des aires de stationnement pour les camions toupie à rallonge cela se négocie très probablement avec les responsables de chantiers surtout sur des axes de circulation comme la rue du G. de Gaulle ou Leclec là encore aucune dépense pour la commune encore faut-il s’intéresser aux Villiérains, quand aux trottoirs en piteuse état c’est son job me semble t-il mais l’état des finances ne le permet sans doute pas, Allez voir à Nogent ou il y a de nombreux travaux et constructions cela n’a pas ou peu d’impacts sur la vie des nogentais mais il y a eu communication avant le début des travaux et même pendant les travaux. Je n’en dirais pas plus.

  11. Bonjour

    J’habite rue des chapelles , j’aimerais en savoir plus ce que vous appelez la partie large de la rue ? Et la mise en impasse ? La rue ne sera plus praticable ?

  12. Bonjour Isabelle,
    La rue des Chapelles débute au niveau de la rue des Courts sillons et se termine rue du Général de Gaulle. Elle fait un angle droit au bout de sa 1ère partie essentiellement composée de pavillons
    La partie large de la rue des Chapelles correspond à la partie qui longe le monument aux morts après l’angle droit précité qui aboutit à la rue du Gal de Gaulle.
    La rue des Chapelles sera donc mis en impasse dans sa partie pavillonnaire seulement. Nous allons nous assurer qu’il sera toujours possible de faire un demi tour au bout de cette 1ère partie de la rue mise en impasse. Plusieurs maisons ne sont en effet pas dotées d’un portail pour faire entrer leur véhicule.
    L’accès au chantier du Sentier des marins se fera par la partie large qui aboutit sur la rue du Général de Gaulle.
    L’accès au pavillons de la rue des Chapelles continuera à se faire comme aujourd’hui mais la rue se terminera en impasse

  13. je suis rentré plus facilement chez moi hier soir rue des Luats. Il semble que les promoteurs de la rue du Gal Leclerc se soient faits souffler dans les bronches par les autorités (municipales, nationales?) afin qu’ils retirent ce sinistre feu alterné qui paralysait le trafic entre l’A4 , la gare et plus. Je pense que cela fait suite à votre article. Merci donc pour votre efficacité

  14. Jacques Grenier - GL EELV

    Bonjour,

    Etant l’auteur du texte en rouge que j’ai transmis par mail du 15 décembre 2016 à 10h40 au CODEVI, merci de préciser l’origine de la contribution.
    La phrase « La SGP nous a confirmé lors de la réunion du 08 avril 2016 » fait référence à un rendez-vous entre la SGP et le Groupe local EELV.

    Par ailleurs, je dispose des conclusions du Commissaire enquêteur sur la ZAC Marne Europe qui montrent que le travail de coordination entre les contributions d’EELV, du CODEVI et de l’association CEDRE ont permis la prise en compte de plusieurs de nos observations communes. Hélas, pas assez à notre goût.

  15. villiersenchantier

    Concernant les habitants de la rue mozart (quela mairie appelle toujours avenue), le bruit est insupportable pour les riverains, sortir ou rentrer chez soi est parfois difficile à cause des camions amenant les matériaux, engins…voir con voi la nuit. Le pire est que les spots sont allumés toutes les nuits sans raison, et le chantier commence à 6h jusqu’à 22h avec des amenés d’engins vers 24h. Tout cela avec le doux bruit des klaxons de recul… Pour les écolos qui défendent l’insupportable, venez supporter ce bruit incessant avec l’odeur des engins et des compresseurs…. Non NON Ils ne sont pas électriques^^

  16. villiersenchantier

    Pour le sieur Hervé, qu’il vienne acheter dans la rue mozart au prix du marché avant travaux…. ou venir accompagné du maire voir les travaux .
    Etrange, les élus ne viennent que lorsque le chantier est à l’arret???

  17. Bonjour Villierschantier,
    Nous vous contactons ce jour pour faire le point sur cette situation insupportable
    Bien cordialement
    Claude Lobry
    Président du Codevi

Ecrire un commentaire