CODEVI

Comité de défense de Villiers-sur-Marne et de ses habitants

JA Bénisti, le député maire de Villiers, envisagerait la réouverture de la mosquée sous un chapiteau

Thème : Insécurité à Villiers-sur-Marne,Politique locale  - jeudi 10 novembre 2016

Nous avons reçu un  long commentaire  de Nadine, une villiéraine habitant le quartier du Château.  Nous le reproduisons ci-après dans son intégralité

Article de Nadine

Une écrasante proportion de français souhaite la fermeture des mosquées salafistes. Une majorité de la classe politique, de droite comme de gauche appuie aujourd’hui cette demande. C’est dans le contexte de l’Etat d’urgence que le Ministre de l’Intérieur a pris la décision de fermer la mosquée Al Islah de Villiers-sur-Marne. Cette mosquée a été le théâtre depuis plusieurs années de faits graves : succession d’imams radicaux sulfureux parmi lesquels Bechir Ben Hassen ou Mustapha Mraoui au contact desquels de nombreux jeunes se sont radicalisés et sont partis combattre en Syrie en Août 2013 par exemple dont Mickael Dos Santos présent lors d’une séance de décapitation sur une vidéo de Daesh (1)… Plus récemment, une école coranique clandestine scolarisant, dans des conditions indignes, une quarantaine d’enfants était découverte et fermée… Les renseignements territoriaux y ont repéré également un intégriste de la mosquée de Lagny qui s’était replié sur Villiers et enseignait dans cette école etc.

Pendant toutes ces années, le Maire de Villiers, Jacques Alain Bénisti, n’a cessé de soutenir les dirigeants de l’association cultuelle AL Islah qui gère la mosquée malgré les graves évènements qui s’y déroulaient. Une vidéo, consultable sur Youtube (2), montre le maire de Villiers entouré de djellabas se faire adouber par l’imam de l’époque (Bechir Ben Hassen) qui appelle à voter pour lui aux prochaines élections en raison de sa bienveillance à l’égard de l’islam et du fait qu’il favorise les projets d’expansion, d’éducation de la communauté musulmane de Villiers… (2)

Aujourd’hui encore, malgré la dangerosité de ce lieu de culte, Monsieur le Maire de Villiers, s’enferme dans son soutien inconditionnel et aveugle aux responsables de la moquée et prépare, semble-t-il, la réouverture de celle-ci, sous un chapiteau, sur un terrain communal (3) Incroyable mais vrai.

Le Maire de Villiers multiplie les dénis de réalité comme par exemple lorsqu’il déclare :

– à l’annonce du jugement condamnant les membres de la filière djihadiste qui s’est constituée à la mosquée de Villiers, il affirme que « la mosquée de Villiers n’a jamais été un repère de djihadistes » (4)

– lors de la fermeture de la mosquée, il affirme « La décision du Préfet est avant tout un coup de pub… Cette  décision  risque  de  générer   des  troubles   à  l’ordre public avec des prières de rues » (5)

L’argumentation du maire pour justifier sa position ne tient pas la route. Il prétend, que la fermeture de la mosquée serait un retour à l’islam des caves qu’il a contribué à éradiquer ! Beau résultat quand on constate tout ce qui s’est passé dans cette mosquée depuis 6 ans et plus. C’est précisément au sein de la mosquée, que les radicaux repèrent leur proie facile (des jeunes, souvent paumés ou parfois en mal de radicalisation…). La mosquée constitue pour les recruteurs un vivier dans lequel ils peuvent prélever les futurs djihadistes comme ceux qui sont partis en Syrie en 2013 et que la justice a lourdement condamnés récemment.

Autre argument inquiétant, il n’y aurait selon le Maire de Villiers, que 20 ou 30 intégristes dangereux dans la mosquée et c’est précisément ceux là qu’il faudrait éradiquer sans pénaliser l’immense majorité des fidèles qui n’ont rien à voir avec eux. Se rend-il compte de ce qu’il raconte ? 20 ou 30 radicaux extrémistes, mais c’est considérable et justifie pleinement la fermeture de cette mosquée…

Tout ceci est scandaleux. Espérons que l’enquête menée par les services des renseignements territoriaux permettra de mettre hors d’état de nuire ces extrémistes qui sont comme des poissons dans l’eau au sein de la mosquée salafiste de Villiers. Espérons également que notre Maire saura tirer les conséquences de l’incapacité des dirigeants de cette mosquée à faire régner l’ordre au sein de leur communauté de fidèles et cessera de leur faire une confiance aveugle.

(1) http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/11/19/michael-dos-santos-du-bep-peinture-au-djihad_4526076_3224.html

(2) https://www.youtube.com/watch?v=OVXmx8tUblc (la vidéo dure 2 heures, le passage concernant le maire de Villiers commence à 1h21mn pour se terminer à 1h48mn environ)

(3) http://www.leparisien.fr/villiers-sur-marne-94350/villiers-sur-marne-un-chapiteau-pour-remplacer-la-mosquee-fermee-04-11-2016-6289743.php

(4) https://94.citoyens.com/2016/jacques-alain-benisti-la-mosquee-de-villiers-sur-marne-na-jamais-ete-un-repere-de-djihadistes,13-04-2016.html

(5) https://94.citoyens.com/2016/fermeture-dune-mosquee-de-villiers-sur-marne-le-maire-denonce-un-coup-de-pub-du-ministre,03-11-2016.html

 

 

 

  1. Et JA Benisti en Monsieur Loyal au milieu du chapiteau ! Mouaaaaaahhhhhh….

  2. Souhaitons que le chapiteau soit payé par les fidèles et pas avec nos impôts !

  3. ce maire se moque ouvertement des villierains ! il n’a d’attention qu’envers les musulmans! Inutile de chercher à comprendre pourquoi cette ville est devenue ce qu’elle est ! quand cela cessera t’il ? Il est dommage qu’il faille attendre les prochaines élections des maires!

  4. De plus à quelques jours du triste anniversaire du concert du bataclan, notre premier magistrat ferait bien de faire profil bas ….

  5. Merci Nadine pour cet article plein de bon sens

  6. Pendant ce temps là, le seul centre de radiologie de Villiers, AMBO, va fermer ses portes le 31 décembre 2016 ! Et là motus et bouche cousue ! pas une déclaration de la Mairie….. Après la disparition des commerces , voici la raréfaction de l’offre médicale !

  7. Les pelleteuses viennent de raser 6 pavillons route de Bry, a côté de la mosquée. Ils n’ont malheureusement pas démoli cette mosquée, véritable verrue dans le quartier. Il me semble qu’il appartient au Maire de déclarer insalubre de tels lieux et de les faire détruire… Hélas pour les villierains, leur Maire laisse détruire de plus en plus de beaux pavillons et de jardins pour bétonner mais épargne les verrues…

  8. Je découvre votre site grâce à une recherche thématique sur le moteur de recherche Google. Je vous félicite pour la qualité de votre site où la plupart des sujets locaux sont abordés. Les commentaires constituent un mini forum qui tranche avec celui de la ville de Villiers qui est mortel et ne reflète pas la grogne de la population à l’égard de la politique locale d’un député Maire a la dérive.
    Encore bravo

  9. je déplore que ce monsieur soit encore à la tête de la commune. Si la ville est sa « vitrine », son fond de commerce est ailleurs…Cet homme est comme la pie de mon jardin, il aime ce qui brille et il adore brillé…Toutefois les derniers évènements (faits divers dans le quartier où ce personnage aime faire son marché électoral) ne lui donnent pas raison et il faut arrêter de vouloir se défendre en montrant la paille que « l’autre » a dans son oeil!  » Monsieur Bénisti, vous êtes dans la ligne de mire de vos administrés depuis plusieurs mois pour la gestion calamiteuse de notre patrimoine; aujourd’hui c’est la Nation toute entière qui s’intéresse pitoyablement à notre ville avec l’affaire de cette mosquée. Si vous avez pu bénéficier de la triste actualité qui a témoigné au monde entier de la tragédie d’Aurélie sur laquelle j’ai le sentiment amère que vous « surfez » politiquement à l’occasion des dates « anniversaire »du drame, vous ne me retirerez pas l’espoir qu’un jour la vérité sautera aux yeux de tous et surtout de vos pair(e)s. Vous vous retrouverez alors isolé car il n’est pas bon, pour le parti politique que vous représentez, d’y faire des vagues…

  10. Je suis « scié » !!! Je viens de visionner la vidéo du discours de monsieur le Maire devant mes amis musulmans à l’occasion de la fête qui clôture le « ramadan »…Il se comporte comme s’il faisait parti de leur communauté.
    Il met également en avant la rénovation des Hautes-Noues (qui en avait certainement besoin) avec au cœur de celle-ci la future mosquée… Mais que vient donc faire un tel discours à l’occasion de cette petite cérémonie? Il me donne l’impression que ce quartier est attribué d’office à la seule communauté musulmane ? Elle n’est pas belle notre « République Locale » !!! Le social aux Hautes-Noues serait-il l’apanage d’une seule communauté? N’est-ce-pas ce monsieur qui prônent, à qui veut l’entendre et le « claper », « la mixité sociale » dans les logements qui se construisent actuellement en trop grand nombre. Cela me rappelle un souvenir qui date d’une dizaine d’années où plusieurs de mes voisins m’avaient informé que « ce bienfaiteur » avait fait venir en nombre une communauté qui aujourd’hui se retrouve éparpillée dans la plupart des logements collectifs de la ville.
    Chers lecteurs, vous serez en accord ou non avec ma réflexion: cet  » illustre » personnage, que l’Histoire ne retiendra pas, est un calculateur, un faux ami politique qui doit probablement ses derniers mandats (acquis de justesse à chaque fois !) au fait qu’il fasse des promesses aux différentes communautés, aux personnes du troisième âge des maisons de retraite et à « ses » faux amis du centre ville ! … « le jour où l’élastique de la couche va craquer…la pince à linge pourrait bien être indispensable ! »

  11. Courage dans quelques mois tous ces béni oui oui clienteliste vont faire leurs valises……
    Au fait Hervé, rien à dire ?

Ecrire un commentaire