CODEVI

Comité de défense de Villiers-sur-Marne et de ses habitants

JA Benisti, emploie son épouse aux frais des contribuables.

Thème : Politique locale,Qui est Jacques Alain Bénisti ?  - jeudi 17 janvier 2013

Plusieurs députés de l’assemblée nationale salarient des membres de leur famille et les rétribuent avec l’indemnité parlementaire destinée à embaucher des collaborateurs.  Parmi ceux-ci, figure le maire de Villiers.

Nous reproduisons ci-dessous  un extrait d’un article édifiant publié par l’Express sur son site Internet. A vous de juger…

Travail en famille: les langues se délient chez les parlementaires

 Selon le député PS René Dosière, grand scrutateur des dépenses publiques, il y avait à l’Assemblée 79 « contrats familiaux » au 1er janvier 2012, soit 3,6% du nombre global des contrats de travail de collaborateurs (2156).

 La loi n’empêche nullement un député d’employer des membres de sa famille, à condition que les salaires versés ne dépassent pas 4569 euros mensuels, soit la moitié de l’enveloppe dont il dispose pour rémunérer ses collaborateurs !

 « Lorsque j’ai été élu député, il a paru normal qu’elle me suive »

Jacques-Alain Bénisti, qui emploie trois collaboratrices -une à l’Assemblée et deux, dont sa femme, dans sa circonscription- ne sait même pas combien il rétribue son épouse. « Nettement moins que ma collaboratrice à l’Assemblée qui gagne dans les 2500 euros », dit-il. 

« On a besoin de travailler en totale osmose et qui, mieux que sa femme peut tenir ce rôle? », se défend Jacques-Alain Bénisti, vice-président UMP de la commission des lois de l’Assemblée qui emploie son épouse, Marie-Christine, comme collaboratrice. « Nous travaillons ensemble depuis 40 ans. Lorsque j’ai été élu député [en 2002, dans le Val de Marne, ndlr], il a paru normal qu’elle me suive. » !

 Un emploi déguisé ou fictif?

 Plusieurs parlementaires s’offusquent d’ailleurs de la pratique, tel l’UMP Lionel Tardy : « Si on veut un peu de transparence, il vaudrait mieux éviter (…) Souvent, il s’agit d’un emploi déguisé, fictif ». Ce à quoi répond Hervé Maurey, sénateur centriste de l’Eure: « Dès lors que ce n’est pas un emploi fictif, je ne vois pas où est le problème ».

« Vieux célibataire » selon sa propre expression, le centriste Charles de Courson plaide pour « une règle beaucoup plus stricte qui interdirait de payer un ascendant ou un descendant sur son crédit collaborateur ». « Même si la femme ou la fille -sans compter la maîtresse ou l’amant- travaille beaucoup, on n’empêchera pas l’opinion publique de considérer leur emploi comme du copinage »

POUR ALLER PLUS LOIN

Combien gagne un député ? (Résumé)

Indemnité mensuelle : 7 100,15 € bruts par mois qui comprend une indemnité de base (5 514,68 €), une indemnité de résidence (165,44 €) et une indemnité de fonction non imposable (1 420,03 €). Cela représente 5 189,27 € net par mois. 

Indemnité représentative de frais de mandat : 6 412 € bruts par mois, pour faire face aux diverses dépenses liées à l’exercice de leur mandat (voiture, loyer, frais de réception, d’habillement…).

remarque  du Codevi : JA Benisti perçoit de l’assemblée nationale une indemnité mensuelle conséquente, notamment pour couvrir les frais de son véhicule de fonction. Cela ne l’empêche pas de facturer à la ville, la location de son véhicule et le salaire de son chauffeur… Mais ce n’est pas illégal !

Avantages : les députés disposent de 9 138 € bruts par mois sous forme de crédit destiné à rémunérer ses collaborateurs, accès gratuit à l’ensemble du réseau SNCF en 1re classe, remboursement des forfaits de cinq lignes téléphoniques et d’un abonnement internet. Le président de l’Assemblée nationale jouit d’une indemnité propre de plus de 14 000 €.

Cumul : possible. Un député ne peut cumuler son indemnité parlementaire et les indemnités d’autres mandats électifs que dans la limite d’une fois et demie le montant brut de l’indemnité parlementaire de base, soit 8 272,02 €. Un parlementaire ne peut donc percevoir plus de 2 757,34 € au titre de ses mandats locaux

Pour aller encore plus loin, et connaître dans le détail l’ensemble des avantages des députés, cliquez sur ce lien

Cliquez ici pour relire notre article « JA Benisti, le roi des cumulards »

  1. voilà des pistes pour réduire le budget de l’état. L’indécence n’a plus de limite et nous sommes gouvernés par des politiciens ayant pour but de se goinfrer au maximum.

  2. si on fait le calcul a 2000 euros pas mois depuis 2007, c’est plus de 120 000 euros que les contribuables ont versé à Madame Benisti.
    Je serai curieux de savoir quelle contrepartie elle a fournie pour percevoir une telle somme ? Et pendant la mandature précédente, Monsieur le Maire a-t-il fait également bénéficier un autre membre de sa famille ? fils, fille, autre proche ???
    On a le droit de savoir

  3. C’est illégal? Non!
    Alors fermez le ban avec vos insanités!

  4. Paulo, on sent que cela vous gêne cette histoire scandaleuse
    C’est peut-être limite légal, quoi que, on se demande si l’esprit de la loi est bien respecté dans ce cas précis, mais c’est surtout profondément choquant et immoral.
    Le Codevi a eu raison de relayer l’article de l’express qui a piégé magistralement notre maire.

  5. Vous êtes vraiment des enragés., des frustrés.

    Que voulez-vous ? certainement être à leur place.

    Tant que la loi existe, ce système sera appliqué en toute légalité.

    Alors fermez la.

  6. Et bien Lola, quelle violence dans votre commentaire pour un article qui se borne à reprendre une info largement diffusée dans la presse et relayé par de nombreux sites Internet. Je l’avais lu sur le journal gratuit 20 minutes
    Bizarre votre raisonnement qui consiste à dire « fermez la » sans discuter du fond du problème. Après tout, ce n’est pas parceque cela serait légal que l’on ne peut pas critiquer de telles pratiques: c’est la base de la démocratie de pouvoir exprimer son opinion.
    Lola, c’est vous qui parlez d’ailleurs de « système » ce qui sous-entend pas mal de chose…
    Que pensez-vous Lola du fait que le maire facture des frais de véhicules à la commune alors qu’il touche de l’Etat (Assemblée nationale) près de 7000 euros par mois pour couvrir ce genre de dépense.
    Lola vous allez me répondre ici encore que c’est tout à fait légal et que je dois fermer ma gueule…
    Heureusement qu’il y a encore des sites comme celui du Codevi où l’on peut encore l’ouvrir!

  7. le problème est que pour les prochaines échéances électorales notre J.A.B aura du mal à vendre son action:
    -villiers est une des villes les plus endettées ; ce ne serait pas si grave si c’était pour de l’investissement utile
    -le prix de l’immobilier voir article sur ce point
    -offre aux villierains :pour faire de l’anglais , il faut se rendre sur les communes limitrophes
    -s’ajoute à tout celà les diverses péripéties avec les promoteurs
    et tout ce que l’on découvre avec le temps ; comme vous dîtes , c’est légal; mais est ce moral?
    pour ma part, je pense que les gens jugeront et son point positif (qui ne dépend pas de lui )est que l’opposition en face n’est pas crédible sauf à apporter du sang neuf!!Mais , peut on avoir pire et- la démocratie peut elle y gagner?

  8. Lola, on dirait la voix de son maître
    Elle ? ou plus probablement  » il » doit aussi profiter grassement du « système » pour défendre ainsi l’indéfendable
    Lola doit faire partie de ces « goinfres » qui s’engraissent sur le dos des contribuables comme le dit justement boops dans son commentaire

  9. le sénateur de l’Eure cité dans l’article reproduit ci-dessus pose bien le problème quand il dit : « Dès lors que ce n’est pas un emploi fictif, je ne vois pas où est le problème ».
    Je suis d’accord avec cela
    Tous les députés qui rémunèrent un membre de leur famille pour un travail fictif devraient être condamnés à rembourser les salaires perçus sans contrepartie par leur proche…
    En ce qui concerne Madame Benisti, on attend de notre maire qu’il publie ses fiches de paie et démontre la réalité du travail effectué.
    C’est la crise, tout le monde se doit de
    faire des efforts et les députés devraient montrer l’exemple. Les avantages qu’ils se sont octroyés au fil des ans sont devenus insupportables.

  10. D’accord pour leur faire rembourser les salaires versés sans contrepartie réelle de travail ainsi que les frais de voiture
    Ils prennent le beurre et l’argent du beurre en quelque sorte

    Notre maire n’est-il pas le champion de la lutte contre la délinquance ?

  11. Ca alors ! Lola seriez-vous la compagne de Paulo ? Vous avez le même vocabulaire pour conclure vos interventions : »fermez la »…
    Que voulez-vous que les gens ferment ? leur bouche ? je vous signale qu’ils ne parlent pas mais écrivent, alors on ferme quoi ? l’ordinateur peut-être, je ne vois que ça.
    Ceci dit, il n’y aurait pas grand dommage à ne plus pouvoir lire votre prose si bienveillante à l’égard de l’édile de la ville.

  12. Ya plus la banderole avec le numero d’appel de la permanence tous les jeudis? Pourquoi?

  13. C’est un véritable scandale. Remboursez !
    depuis quand on touche un salaire sans contepartie ! cela s’appelle un emploi fictif. C’est dégueulasse !

  14. A noter que lors de sa déclaration d’intérêts (de janvier 2014), que les députés sont maintenant obligé de remplir sans omission, il déclare une rémunération de 3825 euros … nets !
    Donc, soit il mentait en 2013 soit, grâce à un travail acharné, elle a obtenu une augmentation méritée ! 🙂
    A eux deux, ils sont à plus de 11’500 euros nets, sans parler des avantages (certains frais payés, la voiture avec chauffeur). Bref, bref, bref…

  15. A Levallois-Perret ils ont les époux Balkany…….
    A Villiers sur Marne nous avons les époux Benisti …….

    Point commun aux deux couples : l’immobilier !!!!!, mais il y en a peut-être d’autres…….

  16. Benisti a de drôles de manières de gérer cette commune, les déficit n’on fait que de progresser sans apporter de service à la population, mise a part la sécurité, son thème favoris avec sa police municipal qui s’emploie a verbaliser à outrance faire du chiffre son leitmotiv ,les commerçants se plaignent de la perte de leur chiffres affaires du fait des contraintes de stationnement imposées par le maire, ET POUR LA MORALITE, SON EPOUSE EST L’UNE DE CES ATTACHES PARLEMENTAIRES!!

Ecrire un commentaire